Infos
Accueil » Monde » L’adhésion à l’UA est régie par des « critères clairs » et sans « préalable aucun »

L’adhésion à l’UA est régie par des « critères clairs » et sans « préalable aucun »

Le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Smail Chergui, a affirmé lundi à Oran, que l’adhésion à l’organisation continentale est régie par des « critères clairs » et « sans préalable aucun », ajoutant que « les Africains ne sont pas prêts à mettre l’organisation dans une situation dont elle se passerait ».

« L’adhésion à l’Union africaine est régie par des critères clairs et sans préalable aucun », a indiqué M. Chergui lors d’une conférence de presse à la fin des travaux du 4eme Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique avant de souligner que « toute partie désirant adhérer à l’Union devra se considérer comme le reste des membres avec les mêmes droits et obligations ».

Il a précisé que les Africains ne cessent de réitérer l' »importance de l’Union en tant qu’outil pour la protection du continent et la relance de son développement », rappelant qu' »ils ne sont pas prêts à mettre cette importante organisation dans une situation délicate dont elle se passerait en pareille conjoncture ».

M. Chergui a relevé que l’Union africaine est forte de son statut et de ses décisions auxquelles se réfèrent les Etats membres et se soumet tout Etat désirant y appartenir.

Partant de là, est bienvenu celui qui respecte ces critères mais pas au détriment d’un autre Etat et sans préalable aucun car les lois de l’organisation ne permettent pas cela », a-t-il ajouté.

Les travaux du 4eme Séminaire sur la paix et la sécurité en Afrique tenu trois jours durant à Oran, ont été sanctionnés peu auparavant par une série de décisions importantes liées au soutien de la paix et de la sécurité dans en Afrique et au renforcement du partenariat afro-onusien en la matière.

Il faut se préparer à un éventuel retour en Afrique de terroristes du Moyen-Orient

ORAN- Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Ismail Chergui, a souligné l’importance de se préparer à un éventuel retour en Afrique de terroristes des zones de troubles au Moyen-Orient.

S’exprimant lundi à la presse à l’issue du 4ème séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique qui s’est tenu sur trois jours à Oran (Ouest algérien), M.Chergui a déclaré que « ce qui ce passe actuellement au Moyen-Orient, à l’instar du Yémen, de l’Irak et de la Syrie, nous concerne aussi », prévoyant la possibilité d’un retour de terroristes en Afrique et en Europe.

« C’est une hypothèse sur laquelle nous devons travailler », a-t-il recommandé, souhaitant que les pays africains et les régions avoisinantes aient la même lecture de cette impérative sécuritaire.

Pour parer à de telles situations sécuritaires, le Commissaire à la paix et la sécurité à l’UA a exhorté les Etats africains à renforcer les moyens et outils pour combattre le radicalisme et intensifier les mesures visant la protection des jeunes contre la manipulation, notamment à travers les sites électroniques du crime qui ont des liens avec les réseaux terroristes.

La prévention se fait également par la bonne gouvernance et la mise en place de programmes de développement et de mesures opérationnelles pour assécher les sources de financement des groupes terroristes.

Il a appelé, dans ce sens, à multiplier la coopération internationale, notamment par l’intensification des échanges d’informations, de renseignements et d’expériences.

À propos Agence

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*