Accueil » Actualité » Pour «un débat constructif, franc et réel entre les différentes parties» : Des Assises sur la sécurité sociale pour bientôt

Pour «un débat constructif, franc et réel entre les différentes parties» : Des Assises sur la sécurité sociale pour bientôt

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, a fait part de l’organisation, incessamment, d’assises sur la sécurité sociale pour ouvrir « un débat constructif, franc et réel » entre les différentes parties, les partenaires sociaux, les employés et l’administration avec la participation d’experts du Bureau international du travail (BIT) et l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) pour s’inspirer des expériences mondiales dans ce domaine. « Ces assises devront aboutir à la proposition de solutions réelles et concrètes sur cette question et seront présentées aux deux Chambres du Parlement », selon ses propos. Au cours de sa visite dans le Centre de réadaptation clinique du complexe thermal touristique Chellala de Hammam Debagh, l’ex-DG de la CNAS, Tidjani Haddam, a insisté sur l’importance d’alléger les procédures administratives aux assurés sociaux et leur permettre de bénéficier des services offerts par ce genre de complexe à travers tout le territoire national, appelant à ce titre les structures hôtelières et les stations thermales à réviser les prix au profit de cette catégorie de clients. Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a déclaré jeudi à Guelma que son département ministériel étudie le projet de mise en place d’une nouvelle tarification de remboursement des consultations médicales devant assurer les équilibres financiers des Caisses d’assurance sociale. « La tarification de remboursement des coûts des consultations médicales auprès de médecins généralistes et spécialistes est dépassée car remontant aux années 1980 », a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse, en marge d’une rencontre avec des cadres locaux de son secteur, précisant que « cette tarification sera révisée pour se conformer avec les capacités financières des Caisses d’assurance sociale ». La révision des tarifs de remboursement des consultations médicales doit être établie sur la base du tarif de référence ou le « coût de responsabilité » prenant en considération les tarifs de prestations médicales appliqués. Relevant le dysfonctionnement dans les équilibres financiers des Caisses de sécurité sociale en Algérie, le ministre a insisté sur la mise en place « de réelles réformes dans le système de remboursement des assurances médicales et prévenir les grandes difficultés financières ».

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*