Infos
Accueil » Sport » Il rejoint le Borussia Mönchengladbach pour 10 Millions d’euros : Bensebaïni à la conquête de la Bundesliga

Il rejoint le Borussia Mönchengladbach pour 10 Millions d’euros : Bensebaïni à la conquête de la Bundesliga

« Le club remercie Ramy pour son investissement, son professionnalisme, son état d’esprit irréprochable et lui souhaite le meilleur». C’est par cette phrase emplie d’éloges que le Stade Rennais a officialisé hier le départ de l’international Ramy Bensebaïni vers le Borussia Mönchengladbach.
Ce transfert est, d’ailleurs, estimé à 10 millions d’euros environ ce qui équivaut à plus de 150 milliards de centimes en monnaie locale. Une somme dont une partie reviendra inéluctablement au Paradou AC des frères Zetchi en tant que club formateur du défenseur né à Constantine.
Fraîchement auréolé d’une Coupe de France avec le Stade Rennais, premier titre de l’équipe bretonne depuis 1971, mais également vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 avec la sélection nationale en Egypte, Ramy Bensebaini rejoint, ainsi, la Bundesliga pour franchir un nouveau palier. C’est simple, en Allemagne, l’ancien joueur du PAC évoluera chez le 5ème du dernier championnat, remporté par le Bayern Munich.
Attendu mardi à Mönchengladbach, où il devait passer sa visite médicale au Borussia, le latéral gauche de 24 ans n’était pas présent à l’entraînement du Stade Rennais avant-hier matin. La raison était pourtant simple puisque les photos avaient déjà fuité : le Stade Rennais et le Borussia Mönchengladbach sont tombés d’accord sur un transfert avoisinant les 10 millions d’euros, hors bonus.
Prêté successivement à Lierse (Belgique, 29 matches) et à Montpellier (2 buts, 25 matches disputés), qui n’avait pas souhaité lever son option d’achat, Ramy Bensebaini avait paraphé un contrat de 4 ans avec le Stade Rennais, à l’été 2016. Transféré par son club formateur, le Paradou AC, qui avait touché 2 millions dans l’opération, l’international espoir algérien de l’époque était arrivé en Bretagne comme défenseur central. Dès sa première saison (25 matches de Ligue 1) sous les ordres de Christian Gourcuff, qui lui avait offert sa première convocation avec les Fennecs un an plus tôt, le natif de Constantine avait alterné entre l’axe et le côté gauche. Il quitte la Bretagne en ayant également évolué sous les ordres de Sabri Lamouchi et Julien Stéphan et disputé 98 matches en trois saisons.
Ses très convaincantes prestations avec le Stade Rennais, notamment en Ligue Europa où les Bretons ont atteint les huitièmes de finale avant d’être sortis par Arsenal d’Unai Emery, aini qu’avec les Verts de Djamel Belmadi en Egypte où il était un titulaire indiscutable sur le flanc gauche devant Mohamed Farès, Ramy Bensebaini avance, donc, sereinement et embellit encore plus un plan de carrière qui parait quasi-idéal.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*