Infos
Accueil » Chronique » Point de Vue : L’année grasse de la justice Algérienne !!

Point de Vue : L’année grasse de la justice Algérienne !!

Par excellence, cette année 2019, sera à jamais, l’année grasse de la justice, l’année des gros dossiers et des grandes affaires …où effectivement le banc des accusés était principalement composé de soi-disant hommes politiques et cadres supérieurs de l’Etat et leurs, soi-disant acolytes hommes d’affaires… Le pays serait -il en train de faire sa toilette, après des longs années d’errance, sans but, sans raison d’être? L’année 2019, sera, éternellement, une des stations notables dans l’histoire du pays. C’est de cette date que va émerger sans nul doute, une algerie nouvelle, répondant aux aspirations de son peuple, longtemps, frustré par des échecs et des déceptions en série. Pour l’algérien ordinaire, le fait de voir le groupe des said bouteflika, des ouyahia, des ould Abbés, des sellal, entre autres et leurs compères hommes d’affaires, malmenés par les tracasseries de la justice, c’est déjà un pas de géant vers la grande émancipation, tant souhaitée et le grand changement, tant rêvé.. Le peuple veut et exige que ces gens soient sanctionnés en vertu des lois et des dispositions en vigueur. Il veut se venger, conformément aux lois régissant le pays.. Mais les choses ne vont pas s’arrêter à ce niveau.. Ces purges, ne seront au fait qu’une étape, bien que décisive, vers un processus de changement et de reconstruction du pays. Un Etat, où il y aurait, uniquement, de la place pour les compétences et les bonnes qualifications. Si un jour, l’ombre d’Ouyahia apparaîtrait de nouveau dans les parages, l’on n’aurait, donc rien, et absolument rien fait. Nous serions en ce moment, le peuple le plus stupide de la planète terre. Nous n’aurions plus le droit d’exister.. Je désigne par Ouyahia, non la personne elle-même, mais le phénomène psychopathologique, exprimant le comportement politique le plus négatif qu’il soit. Et, ayant rassemblé en sa personne, les plus dégueulasses des qualités, comme la trahison, la fourberie, le cynisme, et l’art de la rapine. Oui, effectivement, travaillons tous ; cependant, pour que les types des personnages cités plus hauts, ayant commis trop de désolations à l’encontre du pays, ne doivent plus avoir droit de cité, dans notre future république. Ce n’est pas pour demain ou après demain.. Il n’existe pas, « heureusement ou malheureusement!? », des astuces de grands mères, pour faire sortir le pays du gouffre, où il a été, avec une maléfique préméditation, traîné. Tout travail constructif et positif exige des gros efforts à consentir, des sacrifices à faire et surtout, beaucoup d’intelligence à en faire preuve…

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*