Accueil » Régions » Zitouna – El Tarf : Manque d’eau, d’électricité et odeur pestilentielle le jour de l’Aïd

Zitouna – El Tarf : Manque d’eau, d’électricité et odeur pestilentielle le jour de l’Aïd

Au sud est de la wilaya, les citoyens de la commune de Zitouna ont passé la journée de la fête de l’Aïd sans électricité et sans eau. Les citoyens ne sachant où donner de la tête ont interpellé le wali afin que ses lieutenants trouvent une solution au problème. «Le problème n’est d’hier mais dure depuis plusieurs années. Toutes les autorités locales et de wilaya ont été averties de ces désagréments», clament plusieurs pères de famille que nous avions rencontrés hier jour de l’Aïd. En effet, l’eau n’a pas coulé dans les robinets de plusieurs ménagères depuis une dizaine de jours, selon des citoyens. Ce qui a soulevé le tollé des habitants, c’est le manque d’eau le jour du sacrifice du mouton. Les habitants de cette localité ne savent plus quoi faire pour assurer le rinçage des abats vu que la localité manque de ressource hydrique. Un vieil homme, la soixantaine dépassée, nous explique que le sous-sol manque d’eau et qu’on n’a pas réalisé de forage vu le débit à plusieurs mètres de profondeur. Un autre nous avise que les habitants de cette localité ont toujours soif. L’eau est servie depuis la nuit des temps au compte goutte dans les robinets. Des quartiers en temps normal reçoivent ce liquide précieux après quinze à vingt jours. Les sources existantes ainsi que les puits réalisés par des privés à coups de dizaines de millions tarissent à partir du mois de juin. L’eau du barrage servie est irrégulièrement, assurent les habitant en colère. Ces habitants ont à plusieurs reprises barré les axes routiers mais l’astuce, qui pénalise beaucoup plus les citoyens que les responsables de la wilaya qui font la sourde oreille, n’a pas donné les résultats escomptés. Hier, les habitants ont une fois de plus interpellé le wali sur le manque d’eau, les odeurs nauséabondes ainsi que les coupures intempestives du courant électrique qui ne tient qu’à un fil. Les citoyens s’inquiètent des carcasses de leur mouton de l’Aïd à cause de l’absence de l’électricité dans plusieurs quartiers. Les habitants du quartier de Bouguissa sont montés au créneau vu l’odeur nauséabonde dégagée par les égouts par manque d’eau. Le problème a touché durant la journée de l’Aid plusieurs localités de la wilaya.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*