Accueil » Oran » 64.000 commerçants mobilisés pour la permanence de l’Aïd El Adha : Et la réalité du terrain…?

64.000 commerçants mobilisés pour la permanence de l’Aïd El Adha : Et la réalité du terrain…?

64.000 commerçants, 150 unités de production laitière, 284 minoteries et 40 autres unités d’eau minérale seront effectives sur le terrain pendant l’Aïd El Adha. Seulement voilà, le fait que le nombre des commerçants réquisitionnés pour la fête est revu à la hausse soit de l’ordre de 19% par rapport à 2018, sera-t-il un gage pour que le consommateur lambda ce dindon de la farce, ne soit pas sujet au besoin? Devenu un rituel durant les fêtes, l’arrêt d’approvisionnement pendant deux jours, en pain, fruits et légumes ou autres produits d’alimentation générale, observé, par les commerçants qui baissent rideaux, n’est pas sans impact, ces dernières années. Cette attitude s’est ancrée dans le patrimoine génétique des commerçants en pareille échéance. Les choses vont-elles changer cette année au vu des assurances du ministère de commerce? Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, s’est vu obligé cette année de prendre le taureau par les cornes. Il a décidé de relever le nombre de permanence durant la fête du sacrifice de 2019. Ce n’est pas tout puisqu’une page électronique est mise en place en faveur du consommateur pour vérifier de visu si l’ouverture d’un point de commerce réquisitionné est intacte sur le terrain. Il faut reconnaître que le consommateur n’espérait pas mieux. Mais force est de supposer que cela dépendra du comportement des commerçants le jour J. Les consommateurs devraient repérer, par ce site électronique, la liste des locaux disponibles durant l’Aid El Adha. Ils doivent éventuellement aviser le ministère sur la défection d’un tel ou untel commerçant réquisitionné durant les deux jours de la fête. Il est vrai que c’est en soi une progression, relevant des spécialistes. Mais, sait-on jamais que les expériences vécues aient montré que l’autre visage caché de certains commerçants où la réalité est, à chaque fête, aussi palpitante que choquante à la fois pour céder la place à une véritable farce. Pour la première fois, le ministère a mobilisé 64.000 commerçants. Le ministre a annoncé mardi à Alger, que son ministère avait mobilisé près de 64.000 commerçants au niveau national pour assurer la permanence durant les deux jours de l’Aïd. Le ministère ajoute que ses services s’attèlent au lancement d’une application électronique permettant d’accompagner les citoyens pour repérer les locaux et boulangeries ouverts ces deux jours. « 63.990 commerçants ont été mobilisés au niveau national dont 40.491 commerçants dans l’alimentation générale et fruits et légumes, 5.695 boulangeries et 20.059 commerçants dans diverses activités » a fait savoir le ministre lors d’une réunion de concertation et d’évaluation avec les représentants des associations professionnelles des commerçants et de la protection du consommateur.Il ajoute qu’une augmentation de 26%, par rapport à l’année passée, a été enregistrée en termes de nombre de permanences prévues. A propos des opérateurs économiques et des unités de production, le premier responsable du secteur a fait état de la mobilisation de 150 unités de production laitières, 284 minoteries, 40 unités de production d’eaux minérales et 474 unités produisant d’autres produits. Pour ce qui est des différents espaces commerciaux et des grands centres commerciaux, M. Djellab a rassuré que ces derniers seront ouverts à partir du premier jour (après midi), rappelant que l’aïd a coïncidé, cette année, avec le week-end ce qui requiert le renforcement des permanences durant tous ces jours. Et pour contrôler ces permanences, 2.222 agents de contrôle relevant des services du ministère du commerce ont été mobilisés pour veiller à ce que les commerçants et les unités de production respectent ce programme. Par ailleurs, le ministre a indiqué que son département ministériel s’employait à lancer l’application « Aswaq » qui permettra aux citoyens de repérer les locaux et les boulangeries assurant la permanence durant les deux jours de l’Aïd au niveau national, ajoutant que cette application qui sera disponible sur les Smartphones permettra au citoyen de connaître le nom et l’adresse du commerçant, outre une option lui permettant de signaler le commerçant n’ayant pas respecté sa permanence. Le site du ministère du Commerce offre également une case spéciale pour l’Aïd El Adha permettant aux citoyens de connaître les locaux et les boulangeries ouverts durant les deux jour de l’Aïd au niveau national, ainsi que le signalement des contrevenants », a ajouté le ministre annonçant l’organisation d’une campagne d’information sur les différents médias à partir de jeudi pour vulgariser ces services aux citoyens ». Appelant à la coordination des efforts de toutes les associations professionnelles des commerçants et des représentants des associations de protection des consommateurs pour garantir l’application de la permanence, le ministre a rappelé que la loi oblige tous les commerçants non concernés par la permanence à reprendre leurs activités juste après l’Aïd. M. Djellab a appelé également les associations professionnelles et les représentants des associations de protection des consommateurs à se préparer pour présenter leurs propositions durant une prochaine réunion regroupant les différents acteurs en vue d’élaborer une feuille de route et un pacte pour l’organisation des activités commerciales durant les fêtes nationales. Répondant à une question sur le recul des activités commerciales à cause de la situation politique que connaît le pays, le ministre a indiqué que « le Gouvernement suit toutes les évolutions à travers l’examen des statistiques », rassurant tous les opérateurs concernant « la dynamique » de l’économie nationale tout en les exhortant à poursuivre leurs efforts ». Soulignant que les opérateurs qui connaissent des difficultés ne représentent pas le reste des opérateurs exerçant dans le respect des lois de la République », le ministre a fait savoir que des rencontres sont prévues avec des opérateurs des différentes activités pour examiner comment poursuivre les efforts entamés pour le développement national, la diversification de la production nationale et l’augmentation des exportations.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*