Infos
Accueil » Sport » Alors que Slimani ne vaut désormais que 10 millions d’euros : Tottenham veut Atal, Farès vers l’Inter

Alors que Slimani ne vaut désormais que 10 millions d’euros : Tottenham veut Atal, Farès vers l’Inter

Du nouveau pour nos champions d’Afrique ! Contrairement à Riyad Mahrez et à Sofiane Feghouli qui ont opté pour la continuité en poursuivant leurs aventures respectives à Manchester City et à Galatasaray, plusieurs de nos Verts champions du continent devraient faire leurs bagages dans les prochaines heures pour changer de destination.
A commencer par le Niçois Youcef Atal. Car, selon le média anglais The Telegraph, le club londonien de Tottenham s’intéresserait au latéral droit algérien, blessé durant la CAN en Egypte. Également pisté par le Paris SG, l’ex-défenseur du Paradou rien ne dispose, toutefois, pas de bon de sortie de l’OGC Nice où Patrick Vieira compte le garder pour au moins une saison supplémentaire.
Le départ de Trippier pour l’Atlético de Madrid et la baisse de régime de Serge Aurier ont, ainsi, poussé le manager Mauricio Pochettino à cocher le nom de Youcef Atal sur sa short-list pour renforcer son flanc droit. Une offre de dernière minute d’ici le 8 août (date de clôture du marché anglais de Premier League) n’est pas à exclure mais a peu de chance d’aboutir. Pour rappel, le même média anglais, The Telegraph, estimait la valeur marchande du champion d’Afrique à environ 37 millions d’euros.
Toujours en Angleterre, l’ancien club de Riyad Mahrez, Leicester City a fini par fixer le prix de l’attaquant algérien Islem Slimani qu’il ne compte aucunement garder au sein de son effectif professionnel.
A 31 ans, le buteur algérien qui a été prêté la saison dernière à Fenerbahce est encore lié avec les Foxes jusqu’en 2021 mais le manager de Leicester City, Brendan Rodgers ne compte pas sur lui comme ce fut le cas lors des deux saisons écoulées même sous les ordres de Claude Puel.
Acheté pour 35 millions d’euros en 2016 par Claudio Ranieri, Slimani est, ainsi, proposé à 10 millions d’euros par Leicester.
Plus au sud, en Italie plus précisément, le défenseur Mohamed Farès pourrait très bien imiter Bennacer et changer de dimension en quittant le modeste club de la SPAL pour l’ogre milanais de l’Inter.
A la recherche d’un latéral gauche supplémentaire, comme l’a réclamé le nouvel entraineur Antonio Conte, l’Inter Milan songerait, en effet, à le recruter. L’entraineur du club de SPAL a d’ailleurs annoncé que son international algérien est bien sur le départ.
“Je pense le voir jouer prochainement pour l’Italie (Manuel Lazzari). Et notre autre ailier latéral Fares pourrait signer pour l’Inter ou l’Atalanta” a révélé le coach italien Leonardo Semplici hier matin.
Arrivé en Italie en 2012 en provenance des Girondins de Bordeaux, Mohamed Farès (23 ans) a rejoint très jeune le club d’Hellas Vérone, disputant 64 rencontres avec l’équipe première avant de s’engager avec SPAL durant l’été 2018.
Auteur d’une belle saison avec son club, qui a arraché son maintien avec brio, le polyvalent gaucher algérien, formé comme attaquant puis reconverti arrière gauche, est souvent cité sur les tablettes de plus grosses écuries de Serie A. A en croire les échos de quelques sites spécialisés, l’Inter serait ainsi une destination plausible pour l’international algérien (9 sélections).

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*