Accueil » Régions » Environnement Mostaganem : Moderniser l’irrigation des espaces verts, un besoin irréfutable

Environnement Mostaganem : Moderniser l’irrigation des espaces verts, un besoin irréfutable

La modernisation de l’urbanisme et des aménagements urbains a, sans nul doute, fait un bond qualitatif, très appréciable, ces deux dernières années à Mostaganem ainsi qu’à travers certaines daïras. C’est un constat qui réjouit autant les habitants de la wilaya que les visiteurs. Cependant, les citoyens de la wilaya observent, désolés, la carence dans l’entretien des aménagements. En effet, sur le plan environnemental, Mostaganem a réalisé, dans le cadre du plan d’embellissement, un conséquent programme de plantation d’arbres, de palmiers nains et des aménagements verts. C’est parfait, mais les citoyens ont cette appréhension de voir faner une partie du vert planté que ça soit le gazon ou les petits plans d’ornement, les feuillages et même les ficus plantés harmonieusement sur l’ensemble des cités. Arroser, irriguer pose un énorme problème car le nombre d’espaces verts a augmenté, les arbres urbains également et les espaces de détente aussi mais la logistique d’arrosage du vert reste un peu démodée, archaïque et très coûteuse. Les camions citernes, le carburant, la tuyauterie, les employés et l’inefficacité sont des facteurs non avantageux pour la préservation d’un espace planté. Le manque de professionnalisme, le manque d’organisation et le manque de programmation technique corrompent et détériorent les plantations. On n’irrigue pas des plantes à tout venant, il y des techniques acquises par la formation. A Mostaganem, les espaces verts font quelques fois de la pitié. Alors que cette wilaya est dotée de moyens considérables pour pallier à une gestion moderne des espaces verts, des arbres, des bosquets et du feuillage urbain. Dans le cas de Mostaganem, nous devons tous être interpellés d’abord par l’économie des ressources en eau. Les gestionnaires des collectivités locales doivent porter une réflexion afin d’instaurer à Mostaganem des systèmes d’irrigation modernes, efficaces et moins coûteux à moyen terme. Afin d’assurer le bon développement des végétaux et de satisfaire leurs besoins hydriques, il a été toujours question à Mostaganem de l’utilisation des eaux épurées et des eaux pluviales mais on arrose avec de l’eau potable et de façon très anarchique. Le goutte à goutte enterré est un système qui a déjà un demi siècle d’existence et il a fait ses preuves partout dans le monde. Aujourd’hui, cette technique avec ses équipements innovants et performants pourrait être d’un d’intérêt indéniable dans la gestion du développement durable.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*