Accueil » Oran » 25 groupes scolaires programmés pour la rentrée scolaire 2019 -2020 : Le casse-tête des raccordements

25 groupes scolaires programmés pour la rentrée scolaire 2019 -2020 : Le casse-tête des raccordements

Sur un total de 44 établissements scolaires programmés par la direction de l’éducation pour la prochaine rentrée scolaire 2019-2020, plus d’une trentaine seront livrables à cette échéance a- t-on appris mercredi de sources dignes de foi. Les établissements qui seront réceptionnés seront 25 groupes scolaires, 8 CEM et pas moins de 4 lycées, a appris le bureau d’Oran de la fédération des associations des parents d’élèves sur la base d’un calendrier. Au vu des chiffres, il apparaît que c’est la première fois dans les anales que le secteur s’apprête à livrer un nombre aussi important de groupes scolaires afin de faire face aux besoins et à la surcharge de classes dans les établissements des communes qui enregistre un flux sans cesse croissant d’élèves du premier palier à l’image de Bir El Djir où 7 groupes scolaires sont programmés officiellement à la prochaine rentrée, selon la situation communiquée par les responsables de cette commune limitrophes au chef lieu de wilaya. La non réception du reste des établissements présentés, au jour d’aujourd’hui, comme retardataires, est due au problème des raccordements et des aménagements, a souligné une source proche du dossier. Les raccordements en question sont relatifs au gaz, l’électricité et l’eau potable alors que les aménagements sont aussi bien intérieurs qu’extérieurs. Afin de rattraper ce retard, le wali Mouloud Chérifi a réuni, hier, son Exécutif lors d une réunion en présence des entreprises étatiques à l’image de la sonelgaz, la séor pour remédier aux contraintes relevées sur le terrain et tracer un agenda dédié exclusivement à la réception de tous les établissements scolaires programmés à l’occasion de la prochaine rentrée scolaire. De même qu’il s’est engagé à fournir les moyens nécessaires aux entreprises à la DLEP aussi bien dans la réalisation que dans les raccordements des établissements. La wilaya s’active à assurer les conditions matérielles humaines et logistiques idoines à l’effet de garantir une bonne rentrée scolaire et parer ainsi à toute éventualité. A l’heure où nous mettons sous presse, on croit savoir de certaines sources que les ambitions du secteur éducatif ont été revues à la hausse puisqu’on évoque un nombre de 40 établissements qui seront livrables après l’achèvement en cours des raccordements et des aménagements.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*