Accueil » Oran » 540 morsures de chiens errants enregistrées en 5 mois : Les élus communaux pointés du doigt

540 morsures de chiens errants enregistrées en 5 mois : Les élus communaux pointés du doigt

C’est un phénomène qui gagne de l’ampleur depuis plusieurs mois et sur lequel les responsables communaux préfèrent fermer les yeux. Dans son intervention, le wali a mis l’accent sur le problème des chiens errants qui ne cessent de se multiplier dans les rues de la capitale de l’Ouest sans que les élus communaux ou leurs équipes ne bougent le doigt pour tenter de l’éradiquer. En colère, le wali pointe du doigt les services des communes en charge de la préservation de la santé des citoyens dans plusieurs arrondissements de la ville qui se sont abstenus de mettre en place et d’exécuter les plans de lutte contre la prolifération des chiens errants. Le wali a évoqué même la nonchalance des élus communaux qui, selon ses déclarations, n’ont pas daigné demandés les moyens nécessaires pour l’abattage des chiens errants. Des sources rapportent au quotidien que plusieurs quartiers à forte densité sont devenus un refuge pour les chiens errants avec toute la menace que cela présente sur les citoyens. En plus des risques de morsures induisant à une infection par la rage, les Oranais encourent, aujourd’hui, clairement, le risque de s’exposer à d’autres maladies toutes aussi graves et qui peuvent être transmises par ces chiens. Selon les données avancées par les services sanitaires, 540 morsures de chiens errants ont été enregistrées dans une période réduite de 5 mois. Un constat qui a mis en rogne le wali qui a demandé au responsable communaux de faire le nécessaire pour en terminer une fois pour toute avec ce problème qui ne devrait pas avoir lieu.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*