Infos
Accueil » Chronique » Point de Vue : Les Verts de l’espoir !

Point de Vue : Les Verts de l’espoir !

Les Verts ont été animés par l’esprit du Hirak. Les Verts étaient motivés par le Hirak. Ils voulaient offrir le trophée au peuple. Ils ont voulu montrer la voie aux politiques en s’inspirant du Hirak. C’est la première fois que les Verts étaient loin du «système». Ils n’avaient que leur courage, talent et détermination pour ramener la joie à ce peuple qui a trop souffert. On sentait que le groupe joueurs-staff était uni dans la joie et dans la douleur. Ils étaient de vrais khawa khawa tant sur le terrain qu’en dehors du terrain. Un groupe qui avait le sourire sur le visage, cela nous donnait confiance en eux. Dans les moments difficiles, on sentait leur peur de l’échec, mais il y avait toujours le coach ou un camarade pour rassurer l’autre. Rien ne pouvait les arrêter, car ils jouaient pour le peuple et l’Algérie. Ils ne jouaient ni pour l’argent, ni pour la gloire. Ils se donnaient à font pour l’Algérie nouvelle qui veut réussir. Tous les joueurs disaient : « Nous pensons au peuple et à ses souffrances ». Dans les rues, les Algériens étaient des Algériens avec toute leur différence. Pour des instants « magiques», on n’oublie si l’on est Arabe, Kabyle, Chawi, Gabli, Kouloghli, Naili, Sahrawi, Targui, Blanc, Noir, Musulman ou Chrétien. Toutes nos différences se dissipent le jour du match. Les Verts nous ont donné une bonne leçon que l’Algérie est riche dans ses différences culturelles. Les jeunes des Verts ont su être des «Hirakistes» qui avancent et qui donnent de la joie. Des Verts qui ont joué avec leurs tripes. Il est certain que les Verts pensaient à ceux qui les aiment. Ils ont joué pour nous et non pas pour eux. Et c’est là, le secret de la réussite. Les Verts ont renoué avec la victoire et la réussite. La «magie» du Hirak, l’individu s’est senti valorisé et fier de lui.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*