Infos
Accueil » Régions » Scènes de liesse populaire : Les Saidis ont passé une nuit blanche

Scènes de liesse populaire : Les Saidis ont passé une nuit blanche

Hommes – femmes et enfants ont fêté dans une explosion de joie la victoire des guerriers du désert en emportant la Coupe D’Afrique des Nations face aux Lions de Tenaga du Sénégal. Une victoire arrachée par les cheveux – faut-il le dire ….. En effet, le Nouveau jardin de détente du  » 18 Mai  » et la place de la Résistance (Emir AEK) situés en plein centre-ville ont été vite submergés par des vagues de supporters des verts exaltant de joie venus des quatre coins de la wilaya..
 » Historique – fabuleux et sensationnel » ce sont là les mots qui étaient sur toutes les lèvres – accompagnés bien sûr par des youyous lancés par les femmes. Petits et grands sont sortis dans les rues – dès le coup de sifflet final de la rencontre pour saluer les héros du coach Djamel Belmadi en scandant leurs noms ….jusqu’à en perdre la voix. La victoire historique de L’Equipe Nationale a été fêtée dans la nuit de vendredi à samedi dans une ambiance indescriptible- tous les Saidis brandissant des drapeaux ont envahi les principales artères de la ville en criant leur joie et leur bonheur. Au niveau du nouveau jardin de détente – inauguré le 5 juillet dernier, le match a été retransmis sur des écrans géants. Les femmes et les enfants n’ont pas raté cet évènement mémorable. Même scènes de liesse au niveau des communes rurales où des milliers de citoyens ont exprimé à leur manière leur joie après cette victoire face aux Sénégalais de Cissé ….La joie était grandiose jusqu’au petit matin avec une pancarte où on pouvait lire  » Bravo les Gars pour ce que vous avez accompli  » ….. En somme, – soulagée – heureuse et très fière de cet éblouissant exploit de son onze national – les Saidis – hommes – femmes et enfants sont sortis dans les rues pour laisser libre court à une joie indescriptible – une joie qui nous rappelle celle de la victoire remportée sur L’Allemagne en 1982 ….. L’Algérie sur le toit de L’Afrique – on n’en revient pas encore !

À propos Ould Ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*