Accueil » Régions » Mostaganem : L’Ecole publique pour autistes très bientôt

Mostaganem : L’Ecole publique pour autistes très bientôt

Le chef de daïra de Mostaganem, M. Hassène Djari, révèle à la presse un projet d’une utilité manifeste au profit des autistes de la wilaya. Le responsable de la Daïra a pu desceller la forte demande des familles confrontées à des problèmes liés à des situations difficiles à Mostaganem. Une école pour autiste est venue sur proposition du chef de Daïra. Un projet ingénieux qui va soulager et les enfants atteints d’autisme et leur famille. Une école adaptée pour enfants autistes sera créée à la rentrée prochaine dans le quartier de Tigditt à Mostaganem. Elle permettra à quelques 200 enfants venus des 4 coins de la wilaya de suivre une scolarité en milieu spécialisé. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre la wilaya, la direction des affaires sociales et l’éducation nationale. Il va permettre à quelques 200 enfants autistes de suivre une scolarité adaptée à leur handicap. Jadis squattée par des familles qui viennent d’être relogés décemment, la structure d’accueil malgré son état de dégradation avancée est aujourd’hui au cœur de l’aménagement de locaux en R+1. Ainsi 12 salles ont été aménagées pour recevoir environ 16 enfants par classe, pour recevoir les enfants autistes avec en sus une grande cour pour la récréation, plusieurs sanitaires, un foyer pour la restauration, un bloc administratif et une salle de consultation et de réception des parents. Cette ouverture représente une avancée dans l’inclusion des enfants handicapés en milieu scolaire. Avec l’école de Mazagran, la wilaya espère atteindre les 100% de scolarisation des autistes avec cette nouvelle structure d’accueil. «Notre objectif sera de redonner confiance à ces enfants en liant leur apprentissage à des conséquences positives et en misant sur leur capacité d’imitation pour leur permettre de rejoindre le plus tôt possible l’école classique et surtout de ne pas les garder à vie dans des lieux de prise en charge de l’autisme ». Ensuite, ce projet soulagera les parents d’autistes, dira Mr Hassène Djari, le chef de Daïra qui nous a accompagné au cours de cette tournée, ce mardi dernier, pour visiter les lieux ». La future école proposera une scolarisation à temps plein, pédagogique et thérapeutique adaptée aux besoins de l’handicap, selon le même constat établi sur les locaux commerciaux squattés du côté de la cité El Houria. Le wali pour mettre fin à cette déplorable situation a relogé les indus habitants de ces locaux commerciaux et de quoi offrir une belle école primaire aux enfants dans un cadre propice à l’apprentissage et à l’épanouissement. La nouvelle école a été déclarée à la mairie et à l’éducation nationale. Reste juste l’achat de mobiliers, de matériel pédagogique et des équipements divers. L’éducation et le savoir sont un droit pour tous.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*