Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Préalable

Pôle & Mic : Préalable

L’heure du dialogue a sonné. Le pouvoir veut des présidentielles, dans le plus bref délai.
Ce qui confirme que le pouvoir est arrivé à sa limite dans la gestion de la crise et ses ramifications. Déjà, un des ministres de Bédoui est poursuivi en justice. Le ministre n’a ni démissionné, ni démis de ses fonctions par le chef du gouvernement. Ce qui est grave sur le plan de l’éthique et de la morale. L’équipe de Bédoui s’est davantage discréditée avec cette poursuite judiciaire contre un de ses ministres. Toute l’opposition veut la tête de Bédoui, car considéré comme étant une des figures de l’ancien système. Bédoui, cet ancien ministre de l’intérieur, est comme «ligoté» car étant l’homme le plus visé par le Hirak. Le Hirak l’a toujours désigné comme l’«architecte» de la fraude si les présidentielles auraient eu lieu en Avril dernier. Le chef du gouvernement Bédoui est fragilisé politiquement puisque ses ministres sont «chassés» et «hués» lors de leurs visites. Et pourtant, nous ne sommes qu’en juillet, qu’en sera-t-il en septembre et octobre, soit avec la rentrée sociale ? Avec l’annonce de Bensalah sur un round de dialogue qui sera confié à des personnalités politiques, n’ayant pas participé avec Bouteflika et qui disposent d’une aura populaire, Bédoui payera les premiers frais afin de sauver Bensalah et aussi «réhabiliter» Gaïd Salah comme «protecteur» du Hirak. Mais en face, le Hirak comme l’opposition sont clairs autour de la question de la libération des détenus politiques. Pour les figures de l’opposition ou du Hirak, aucun dialogue ne pourra être pensé sans la libération des détenus d’opinion politique. Sans cela, la démarche du dialogue est d’avance rejetée. Aujourd’hui, le pouvoir est «obligé» de faire des concessions au Hirak et à l’opposition active sur le terrain. Le pouvoir sait que compter sur le FLN, le RND, ou des islamistes ou des pseudos nationalistes est un coup d’épée dans l’eau. Le dialogue est avant tout une volonté politique.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*