Accueil » Oran » Transport urbain : Lignes saturées, d’autres mal desservies

Transport urbain : Lignes saturées, d’autres mal desservies

Les habitants des quartiers périphériques de la ville d’Oran rencontrent de grandes difficultés en matière de transport. Cette situation est très mal vécue par les habitants de Belgaid, Canastel et Millenium, entre autres. Ils éprouvent d’énormes problèmes au quotidien pour leur déplacement, surtout à partir de 16h et cela en raison d’un manque flagrant de transport urbain. Se rendre au centre-ville ou Medina jdida est un vrai calvaire. Les déplacements en bus sont le plus souvent sanctionnés par des retards énormes. A l’origine de cette situation, dira Benouali A, habitant le quartier de Belgaid, «une mauvaise organisation du système de rotation et surtout les deux poids et deux mesures pratiqués par ceux qui sont chargés du transport à Oran», car, poursui-t-il: «comment expliquer que sur la ligne B, on trouve plus de 70 bus alors que pour les lignes desservant Belgaid, Canastel et Millenium, les bus se comptent sur les bouts des doigts ». Pourtant, le syndicat a attiré à plusieurs reprises, l’attention sur la saturation de certaines lignes, alors que d’autres sont mal desservies. Face à la lenteur des rotations des bus, les usagers se retrouvent souvent obligés de se rabattre sur les clandestins qui assurent la navette vers ces quartiers. L’organisation du secteur du transport laisse à désirer, si les bonnes intentions s’affichent publiquement, la réalité du terrain plaide pour une dégradation continue de ce secteur important. A quand alors un terme à l’anarchie ? Voir la situation des transports à Oran, on dirait que cette wilaya est sans responsables car comment expliquer ce silence? Alors que tout le monde sait que certains conducteurs conduisent en sandales, d’autres pieds nus, des receveurs en Tee-shirt et la liste est longue. Les autorités de cette wilaya devront revoir la politique en matière de transport car en un mot c’est la Honte.

À propos Chaibi Y.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*