Accueil » Régions » El Tarf : Plusieurs responsables seraient impliqués dans de nombreuses affaires

El Tarf : Plusieurs responsables seraient impliqués dans de nombreuses affaires

On croit savoir que de nombreuses enquêtes ont été lancées à travers la wilaya d’el tarf. Cette wilaya qui a consommé des enveloppes faramineuses et dont la situation des habitants ne s’est pas améliorée pour autant. Ces enquêtes comme en 2003 visaient plus particulièrement des responsables qui ont occupé diverses fonctions dans les diverses administrations publiques, des directeurs exécutifs, des entrepreneurs et des walis. Ces responsables, nous apprend une source généralement crédible, ont utilisé leur fonction pour détourner à leur profit des biens de l’Etat. Les enquêtes en question, nous dit-on, concernent surtout des anciens présidents d’APC. Ces derniers auraient détourné des assiettes foncières à leur profit, et leurs familles. Certains présidents d’APC avaient eu le culot d’obtenir une carte de fellah pour avoir des hectares de terres. Notre source a indiqué que ces commis de l’Etat ne se sont pas acquittés de leur mission mais se sont rués sur la dilapidation des deniers publics, de bénéficier de lots de terrain, de mauvaise gestion.
De nombreux dossiers traités par des enquêteurs ont été récemment envoyés à la justice. Cette dernière s’est penchée sur certains d’entre eux. Cependant, elle n’a pas encore statué sur les chefs d’inculpation des responsables incriminés. Une chose est sûre, des maires et des ex maires ont été entendus par les services de sécurité sur plusieurs dossiers notamment le foncier et les attributions de logements. Toujours selon nos sources généralement crédibles, des entrepreneurs sont aussi entendus car leurs travaux dans plusieurs secteurs laissent à désirer où le terme «bricolage» revient souvent. Pas moins de quatre maire, plusieurs fonctionnaires, de personnes influentes, des walis, des élus de hautes responsabilités sont visés par les investigations qui ont commencé nous signale-t-on. Le secteur des ressources en eau figure en bonne place car beaucoup d’argent consommé sans réels impacts sur la situation quotidienne des citoyens de cette wilaya de l’arrière pays. Une wilaya qui reste à la traîne après trente cinq années d’existence et des sommes faramineuses consommées au niveau local et de wilaya. Certains maires et directeurs exécutifs sont poursuivis pour attribution de projets de gré à gré sans tenir compte de la réglementation en vigueur du code de marché et plusieurs autres délits.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*