Infos
Accueil » Sport » Algérie- Côte d’Ivoire, ¼ de finale de la CAN-2019, à partir de 17h, à suez : Rêvons plus grands !

Algérie- Côte d’Ivoire, ¼ de finale de la CAN-2019, à partir de 17h, à suez : Rêvons plus grands !

Ayant déjà vécu deux expériences distinctes face aux Eléphants avec un succès d’anthologie face à la bande à Vahid Halilhodzic en 2010, en Angola puis une grande désillusion face au futur vainqueur de l’épreuve en 2015, les Verts s’attaqueront, en fin d’après-midi, dans la fournaise de Suez, à l’immense défi d’écarter la Côte d’ivoire de la route des demi-finales de cette CAN-2019.
« Je ne parle pas de match test, c’est un quart de finale. La Côte d’Ivoire est aussi un favori de la CAN. Ils ont de bons joueurs avec beaucoup d’expérience. Ils ont gagné une CAN en 2015, ils ont ce passé récent, l’expérience de la victoire » soulignera, d’ailleurs, avec fermeté Djamel Bemadi hier en conférence de presse qui a invité les journalistes présents à ‘’faire preuve d’imagination car (ayant) un souci avec ce champ lexical de favori – outsider’’.
« Nous n’avons pas encore encaissé de but, tant mieux mais on sera pas désolé d’en prendre. L’idée c’est d’être solide, après comme je l’ai déjà dit, le plus important c’est de marquer un but de plus que l’adversaire. On fera en sorte de ne pas encaisser de but et si on encaisse, nous avons les ressources psychologiques pour revenir à la marque » dira encore le driver national à propos de sa défense, la meilleure du tournoi avec zéro but encaissé en un peu plus de 360 minutes de jeu. « J’espère que le déplacement à Suez ne nous dérangera pas. L’organisation est ainsi faite on doit s’y plier. L’horaire de jeu importe peu. Il y’a peu de temps entre les matchs mais il n’y a pas de surprises à craindre des équipes qu’on va rencontrer, on se prépare tout simplement.
Il n’y a pas de piège particulier à craindre, on a en face une équipe qui a de la qualité et de l’expérience. Contre le Mali ils ont été bousculés en première période mais ils n’ont pas cédé » affirmera, en parallèle, Belmadi.
Et d’enchainer : « J’espère trouver la faille ou les failles de cette équipe de Côte d’Ivoire, toutes les équipes en ont. Ça sera un rapport de force, s’ils méritent de remporter ce match ils le remporteront. »
Conscient de l’apport du millier de supporters supplémentaires, l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille a, en outre, loué cet avantage dans les tribunes.
« Les supporters sont le 12ème homme, partir à l’étranger et supporter son équipe ce n’est pas toujours facile, on a ça en tête, on espère que ça se passera bien pour eux » indiquera le sélectionneur national qui a, du reste, un avis tout tranché sur la nouveauté de ces quarts de finale, l’assistance vidéo.
« La VAR peut compléter le travail de l’arbitre. Jusqu’à présent tout le monde est plutôt satisfait de l’arbitrage. Si la VAR peut aider, ça sera une première en CAN » conclut-il.

À propos admin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*