Infos
Accueil » Culture » FRANCOFOLIES DE LA ROCHELLE : Le festival aux 80 concerts

FRANCOFOLIES DE LA ROCHELLE : Le festival aux 80 concerts

Avec ses 06 scènes face à l’atlantique, l’incontournable festival musical des Francofolies de La Rochelle en sa 35e édition, qui se déroule du 10 au 14 juillet 2019, s’avère emballant et chaud pour ses 150 000 festivaliers, venus de toute la France et de l’étranger savourer la crème de la musique francophone. Eh oui, ceux sont 80 artistes à l’affiche … Les têtes d’affiche de cette carte 2019 sont: Zazie, Soprano, The Blaze, Chris, Angèle, Aya Nakamura, Patrick BRUEL,CHRISTINE AND THE QUEENS,M (Mathieu CHEDID), Bertrand Belin ainsi que Jean-Louis Aubert. Il y en aura pour tous les goûts, car ce festival dans toute sa diversité, apporte fraîcheur aux amateurs de rock, de rap, et de la chanson à l’électro. 5 jours et 5 nuits de musique au bord de l’eau et protégé par les tours historiques de la ville de La Rochelle, ce festival garde une place unique et incontournable dans le paysage des Festivals. Créé en 1985 par Jean-Louis Foulquier, le Festival des Francofolies de La Rochelle s’avère de plus en plus prospère car, en effet, il a fait naître 6 festivals des Francofolies : Les Francofolies de La Rochelle, Les Francofolies de Montréal, Les Francofolies de Spa, Les Francofolies de Blagoevgrad (édition Bulgare), les Francofolies de La Réunion – Saint-Pierre, Les Francofolies de Nouvelle-Calédonie. A noter que cette année 2019, ce festival fera aussi place à l’ancien président de la République François Hollande, ainsi que Fanny Ardant, Jean Teulé et Michel Houellebecq qui retraceront la bande originale de leur vie, en musique donc et accompagné par l’artiste Yann Destal. Et cela, à l’occasion d’une biographie musicale orchestrée dans le cadre du format «j’ai la mémoire qui chante». Un festival humain et convivial, au rythme du flux et du reflux de l’atlantique, un moment intense jusqu’à sa fin, car la clôture sera ornée en feux d’artifices sur le port de La Rochelle. Complet en places mais pas pour les badauds et touristes en quête d’évasion festive.

À propos Karim TRARI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*