Infos
Accueil » Régions » Béjaïa : Plus de 120 hectares du massif forestier ravagés par les feux

Béjaïa : Plus de 120 hectares du massif forestier ravagés par les feux

Une dizaine de départs de feux, ont été enregistrés ces dernières 48 heures ayant engendré plus de 120 hectares du massif forestier, partis en fumée dont 80 hectares à Tamokra et 45 autres à Kherrata. Chellata, Amizour, Adekar et Aokas sont d’autres communes qui ont été également touchées par ces feux de forêts mais sans gravité. Tous ces feux ont été maîtrisés et éteints, après les interventions des agents de la protection civile et ceux des forêts aidés, pour la circonstance, par les citoyens des régions touchées. Tamokra a été la commune la plus touchée par ces incendies qui ont ravagé plus de 80 hectares du massif forestier. Le village Taouirirt reste aussi le plus touché de la commune de Tamokra. Un village d’où est parti le feu. L’origine de cet incendie est imputée, selon les services de la conservation des forêts de la wilaya de Bejaia, au facteur humain. Vu l’ampleur du feu, il a été fait appel à l’usage de la brigade mobile dont a bénéficié la wilaya de Bejaia récemment. Il convient de rappeler que la wilaya de Béjaia a déjà mis en place un comité opérationnel de lutte contre les feux de forêt, qui a arrêté une stratégie efficace de lutte contre les incendies. Ce dispositif met en place pour stopper cette catastrophe et lutter contre les feux de forêts, trois phases qui commencent par la prévention qui s’est faite depuis janvier au premier juin dernier par l’ouverture des pistes et aménagement des tranchées coupe-feux et la construction de plusieurs nouveaux points d’eau.
Il y’a également l’élaboration de la carte de sensibilité du patrimoine forestier de toute la wilaya qui classe les 52 communes de la wilaya selon le risque d’incendie et ce, pour une meilleure gestion des moyens humains et matériels. Cette carte classe 12 communes en zone rouge, quinze secondes communes avec un degré élevé et quinze autres ont un degré moyen, alors que dix autres communes restantes sont classées à un degré faible. La deuxième phase de ce plan de lutte contre les feux de forêts, est l’installation de comités opérationnels communaux (COC), de daïras (COD) et de wilaya, l’approbation du plan de feux de forêts 2016, et la mise en service des différents postes d’observation (vigies). Les services de la wilaya ont aussi élaboré un plan d’intervention spécial en mettant un réseau de communication radio pour la détection et l’alerte en cas d’incendie. La carte d’intervention contre les incendies de forêts fait rassortir que la wilaya dispose, cette année, d’un réseau de pistes de plus de 800 Kms, dont près de 600 Kms sont praticables, d’un réseau de tranchée pare-feu de l’ordre de 750 hectares, dont 576 sont praticables. Cette année aussi, une cinquantaine d’unités de points d’eau recensés sur le territoire de la wilaya pour l’alimentation des camions citerne et la mise en place de dix brigades d’intervention avec des véhicule-stations équipés de citernes d’eau. Notons enfin, que ce plan de lutte contre les feux de forêts vise à contrer les incendies dont la wilaya de Béjaïa est l’une des régions du pays les plus exposées à ce phénomène.

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*