Accueil » Chronique » Point de Vue : C’est quoi au juste ces sinistres MTH ?

Point de Vue : C’est quoi au juste ces sinistres MTH ?

Lorsque le manque d’hygiène, chez nous «légendaire», le relâchement «éternel» des pouvoirs publics et l’indifférence «traditionnelle» des citoyens, se nouent entre eux, avec un pacte «sacré», les conséquences logiques ne sont pas à trop réfléchir.., c’est la propagation de la maladie. Et bien, Pour Madame Wikipédia: Au sens général du terme : les maladies hydriques ou à transmission hydrique, sont des maladies (donc pas une seule maladie) et par extension, cela englobe les risques sanitaires liés à la qualité de l’eau et à l’accès à l’eau potable. Mais l’on tient à insister sur une chose, très importante à notre modeste avis. Que ces maladies sont évitables et à traiter comme un enjeu de santé environnementale. En conclusion, ce n’est pas du tout, du tout de la mer à boire. Ce sont, au fait, quelques mesures préventives d’hygiène, scientifiquement et raisonnablement appliqués. D’abord de la part des pouvoirs publics, directement concernés par cette affaire sensible et ce défi menaçant et puis par l’ensemble des citoyens qui sont tenus par le statut de citoyens et non de sujets ou des serfs, à se prendre en charge, en s’impliquant directement et positivement dans les mesures préventives touchant leur santé. De part et d’autre, exciteraient-elles ces mesures d’hygiène et de prévention ? En ouvrant la page contenant les pages et les sites ayant traité probablement des MTH, j’étais frappé par un titre très choquant publié par le confrère el Watan. «Les MTH, le dernier soucis des responsables»! Je n’avais pas le courage d’ouvrir la page. Le titre, se suffisait déjà à lui même… Bien que nos responsables aient cette insouciance pathologique, envers tout ce qui est important, tout ce qui est lié au service des citoyens. Dire cela plus explicitement: Là où il n’y a pas des dix pour cent à gagner, ils ne s’y invitent pas… Voilà, au fait, nous sommes en pleine période d’été. C’est évidemment la saison où les MTH ou d’autres maladies liés directement à la période des grandes chaleurs, trouvent l’occasion propice pour se propager. Les services de la médecine préventive, du Ministère de la santé publique, sont appelés, tout en sollicitant le concours de la société civile, des médias lourds et légers, réseaux sociaux, le Ministère de l’hydraulique, les compagnies de traitement et de distributions des eaux etc…, en vue de déclencher une campagne de sensibilisation à l’intention des citoyens, non encore sensibilisés des risques à encourir, au cas où, une MTH se déclencherait, dans une région…

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*