Accueil » Régions » El kala : A l’air des vacances

El kala : A l’air des vacances

El Kala, cette ville balnéaire à la porte de la Tunisie est en train de vivre de plein pied la saison estivale. En effet, hier avec des températures ayant atteint les quarante degrés à l’ombre, toutes ses plages que nous avions visitées étaient bondées de monde, jeunes, vieux et des femmes. Les premiers estivants nous ont déclaré qu’ils sont des habitués de cette ville balnéaire qu’ils ont toujours trouvée coquette. Ces personnes qui n’ont aucun de leur progéniture qui passent un des deux examens restants le Bem et le Bac, sont venus cette année beaucoup plus tôt. Ils nous ont avoué que la ville d’El Kala, malgré la laideur des précédentes années, demeure leur destination privilégiée avant de faire une courte virée en Tunisie «Tabarka» nous confis-t-ils. Notons que pour la première fois, une équipe de jeunes mobilisés s’est occupé de la ville en enlevant les ordures qui jonchent le sol et en nettoyant les cinq plages autorisées à la baignade. Ces jeunes qui activent sous la couleur» El Kala propre» ont commencé les opérations de nettoyage des plages depuis le mois de mars derniers. Mis à part quelques aides sans grande importance, ces jeunes pleins de volonté ont cotisé pour s’acheter le matériel nécessaire pour passer à l’œuvre. Nous tenons à les féliciter au passage. Ils ont même signalé les baraques implantées sur les plages dont certaines datent de la saison estivale de l’année écoulée et ont suggéré aux responsables locaux de les détruire, car elle portent un lourd préjudice à l’environnement de cette ville appelée autrefois « Petit Paris » à cause de sa propreté et surtout de l’hospitalité des habitants affables, simples et courtois. De son côté, l’APC a engagé récemment des ouvriers pour repeindre les façades et les trottoirs façon de relooker cette agglomération de trente mille habitants et qui attend l’arrivée d’au moins deux millions estivants des trois millions prévus. Le grand plus d’estivants est envisagé pour les mois de juillet et août prochains juste après la proclamation des résultats des deux derniers examens, libérant ainsi les parents. Tous les moyens dont elle dispose sont engagés pour le succès de cette opération. Les responsables ont suffisamment de temps pour rattraper le retard occasionné. Les jeunes nourris d’une volonté farouche compte cette année y mettre leur savoir faire pour rendre la splendeur de cette ville longtemps abandonnée à son triste sort. Ces jeunes mettant à profit leur imagination ont dessiné des fresques sur les murs et repeint même les escaliers au bonheur des habitants et des visiteurs même d’une saison. Des poubelles, nous dit-on, seront installées sur toutes les plages afin de permettre aux vacanciers qui optent pour la destination « El Kala » de jeter les restes et les diverses ordures. Des équipes seront sur place pour les enlever une fois que les estivants regagnent les divers motels qui demeure en deçà des besoins des vacanciers. Enfin, notons qu’une attention particulière est accordée aux plages de cette ville balnéaire afin de pouvoir offrir des conditions acceptables aux vacanciers. La commune envisage de créer plus de parkings qui seront soumis à la concession du plus offrant.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*