Accueil » Oran » 6ème session ordinaire de l’APC d’Oran Sauver le sommier de consistance

6ème session ordinaire de l’APC d’Oran Sauver le sommier de consistance

Le cabinet du P/APC d’Oran a abrité, hier, la 6ème session ordinaire de l’APC d’Oran et ce, en présence du maire, M. Noureddine Boukhatem, des élus, du SG et des cadres communaux, ainsi que de la société civile. Plus d’une vingtaine de points ont été adoptés. En effet, l‘ordre du jour a porté sur l’examen et l’adoption de nombreux dossiers relatifs au projet du marché couvert du secteur El-Othmania qui sera transformé en salle de sports, aux travaux d’achèvement (mur de clôture) du Jardin citadin, du projet des travaux de finition du nouveau siège de la délégation de Bouamama, la réalisation d’un groupe scolaire de douze classes à Canastel. D’autres points portant notamment sur les travaux d’aménagement dans le projet du nouveau jardin des Castors (ancienne gare routière). D’autres dossiers portant notamment sur la création de quatre régies sous forme d’EPIC ont été également soumis à l’appréciation des élus. Il s’agit d’entreprises de collecte de déchets ménagers, de tri sélectif, de démolition, de voierie et d’une régie chargée du recouvrement des taxes. Quant à la nouvelle régie des biens culturels de l’animation, elle dispose déjà de son statut doté d’un conseil d’administration. Le premier magistrat de la ville nous confie: «On fait tout pour sauver le patrimoine de la mairie d’Oran et le recouvrement est notre leitmotiv. La création d’EPIC est pour renflouer les caisses de la commune. Nous sommes en train de nous prendre en charge comme l’a indiqué le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, M. Noureddine Bedoui. Nos salles seront louées, nous aurons dans chaque délégation communale un régisseur et cela pour faire rentrer de l’argent. C’est fini la gratuité sauf aux nécessiteux. J’en profite pour demander Echifaa à nos frères moudjahidine Mohamed Boukerche, Cheikh Houari Blaoui et Kaddour Bekhloufi ». La plus grande commune prend de l’ampleur ; elle a gardé la fourrière de Chteibo, donné à la division de la protection de l’environnement (DPE) sa vraie place, pas moins de dix nouveaux parkings seront fin prêts au début de l’année 2017, construction de la plus belle radio d’Algérie, les routes, écoles, sûreté urbaine, crèches, bibliothèques, etc… En un mot, une nouvelle ville à l’Ouest. Il faut dire que grâce à la publicité, l’APC d’Oran a gagné beaucoup d’argent. «J’applique à la lettre le code communal. Nous avons 85 milliards d’entrée en 2016. Effectivement, la publicité est un plus non négligeable et quand je pense que des entreprises n’ont pas payé depuis seize années. Les afficheurs signent des conventions ou des contrats de cinq ans. Nous avons 14 hectares aux abattoirs, on peut faire le marché des occasions», ajoute le maire d’Oran. Nous perdons beaucoup d’argent avec ce parc équivalent à 11 milliards de centimes offerts à la SEOR ou les 8 milliards données à Oran vert chaque année». A signaler que la division de voirie et de circulation gère 400km linéaires alors que la majorité de ses travailleurs se trouvent dans les douze délégations communales. Il y a eu ces derniers jours la nomination de M. Mohamed Ouaed dit Aoued en tant que directeur de l’EMEC qui déclare: «Je remercie M. le maire de cette grande confiance. Par ailleurs, il faut citer que tous nos projets ont été une réussite durant cette année. L’APC d’Oran est la seule commune qui a pris en charge ses travailleurs durant les dix premiers mois de 2017. Malgré qu’il y ait une éclaircie avec l’augmentation du prix du pétrole mais il faut rester vigilant et continuer sur notre lancée». Il faut dire que le taux de la masse salariale des travailleurs communaux est de 360 milliards, il dépasse les 55%. La commune d’Oran reste un exemple à suivre dans sa gestion du patrimoine. C’est la ville où il y a le plus d’espaces verts dans tout le territoire national. La ville d’Oran va gagner une nouvelle salle du Futsal à la division communale d’El Othmania pour en faire bénéficier la jeunesse oranaise. «Le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika a marqué l’histoire diplomatique de l’Afrique. Lors de la 4ème édition du Séminaire de Haut niveau sur la sécurité et la Paix qui s’est tenue du 17 au 19 décembre à la salle des Chefs d’État du CCO d’Oran, notre pays, par sa spécificité et les avancées remarquables qu’il a réalisées en matière d’opérationnalisation de sa propre architecture de paix et de sécurité et de gouvernance, se veut un acteur de premier ordre. Le séminaire d’Oran sur la paix et la sécurité en Afrique attestait du choix «judicieux» de la concertation et de la coordination en ce qui concerne les questions de la paix et de la sécurité en Afrique en tant que «priorité dans l’agenda de l’action africaine commun. Cette rencontre est un grand succès, étant donné que l’Algérie a pu réunir les parties prenantes influentes pour discuter des questions d’une importance capitale pour l’Afrique », conclut le P/APC d’Oran, M. Noureddine Boukhatem.

À propos N.B.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*