Infos
Accueil » Régions » Campagne moissons battages : 02 millions de quintaux attendus

Campagne moissons battages : 02 millions de quintaux attendus

La campagne moisson battage se déroule dans de bonnes conditions, Tant que le danger tant redouté des incendies qui peuvent survenir à cause de la canicule qui sévit depuis dimanche, est pour l’instant écarté. Les prévisions du secteur agricole font part d’une production possible qui dépasserait les 2 millions de quintaux, au regard de la saison des moissons qui promet d’être plus bénéfique pour les agriculteurs de la wilaya de Bouira, contrairement à la production précédente qui était moins bonne donc très amoindrie. Il est vrai que cette fois-ci, les surfaces céréalières n’ont pas étaient touchées par les maladies cryptogamiques et leur parcours technique a été tout aussi respecté pour la plupart des agriculteurs, puisqu’ils n’y avait pas de contraintes majeures qui sont survenues comme ce fut le cas pour les années précédentes. Les moyens mis en œuvre par les services agricoles ont été jugés conséquents par les services concernés. «La campagne céréalière 2018/2019 n’a souffert d’aucune contrainte majeure depuis son lancement et le niveau de son évolution a atteint les objectifs escomptés » a plaidé M Djoudi Ganoun directeur des services agricoles (DSA) de la wilaya de Bouira. Prié de nous donner plus de précisions sur les causes qui font annoncer une campagne moissons-battages qui promet une récolte des plus favorables, ce responsable dira «l’exécution effective des labours profonds qui permettent un ameublement et une préservation de l’humidité en profondeur des sols. L’engouement à l’utilisation des herbicides qui permettent d’éliminer les mauvaises herbes, susceptibles de concurrencer les céréales vis-à-vis des éléments nutritifs et l’eau qui représentent une déterminante des rendements. Et l’utilisation des variétés qui s’adaptent aux conditions pédoclimatiques de la région» Nous saurons également, outre la maîtrise des itinéraires techniques et une grande professionnalisation des producteurs céréaliers, un suivi a été effectué en même temps par l’organisation de plus d’une centaine (152 séances), des regroupements et des caravanes au profit de 1320 céréaliculteurs relevant de toutes les zones de wilaya. Ainsi, il s’agit de 69 696 hectares qui ont été ensemencés. 44 644 h ont été réservés au blé dur, dont 5 758 h retenus pour la multiplication, 5 850 h pour le blé tendre, dont 566,5 h réservés à la multiplication, 13 296 h pour l’orge, dont 920 h maintenus à la multiplication, et 1 473 h pour l’avoine dont 200 hectares prévus à la multiplication.

À propos TAIB HOCINE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*