Infos
Accueil » Oran » 35 cas d’intoxication alimentaire enregistrés : La direction de la Santé lance une campagne de sensibilisation

35 cas d’intoxication alimentaire enregistrés : La direction de la Santé lance une campagne de sensibilisation

Les associations ainsi que la direction de la Santé appellent à la vigilance concernant les aliments vendus sur les trottoirs, notamment les fruits et légumes et les sandwichs. Le rapport communiqué par cette instance étatique fait état de 35 cas d’intoxication alimentaire, due essentiellement à la consommation de produits qui ne répondent pas aux normes d’hygiène. Les restaurants ou les gargotiers sont mis au banc des accusés d’autant plus que des 35 cas ont consommé des sandwichs et ont failli avoir plus de complications. A vrai dire, avec la chaleur de l’été, les estivants de plus en plus nombreux, la restauration rapide, les vendeurs de glaces ambulants, ceux qui proposent des jus d’orange en plein soleil, les vendeurs de fruits qui exposent les marchandises aux quatre coins de la ville dans des conditions de saleté et d’hygiène qui laissent à désirer, le problème des intoxications alimentaires fait de nouveau surface. En fait, «il faut faire attention à ce que vous mangez», ne cessent de prévenir les médecins et tous les concernés. Les intoxications alimentaires résultent de l’ingestion d’aliments contaminés par un micro-organisme nocif ou un agent pathogène. Les micro-organismes pouvant causer des toxi-infections alimentaires sont les virus, les parasites et les bactéries. Les bactéries sont le plus souvent mises en cause dans les cas d’intoxications alimentaires. La plupart du temps, l’intoxication alimentaire est provoquée par la consommation de produits contenant des toxines libérées par la croissance des bactéries. Il est utile de rappeler que plusieurs centaines de personnes sont victimes chaque année d’intoxications alimentaires, un phénomène qui prend, aujourd’hui, de l’ampleur surtout avec le manque d’hygiène, la mauvaise qualité des produits utilisés, le non respect de la chaîne de froid, la prolifération des  »fast-food » et des gargotes qui poussent comme des champignons. Aujourd’hui, il n’est pas exagéré de dire que l’alimentation est devenue un véritable sujet de préoccupation pour les citoyens. A cet effet, la prévention nécessite des mesures à tous les stades de la chaîne alimentaire, depuis la production jusqu’à la transformation, la fabrication et la préparation des aliments. Enfin, la direction de la Santé va lancer une compagne de sensibilisation au profit du consommateur, grâce à laquelle elle mettra l’accent sur les dangers engendés par la consommation de produits qui sont particulièrement vendus dans des endroits loin du contrôle de l’Etat et qui ne répondent pas aux normes d’hygiènes.

À propos admin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*