Accueil » Régions » El Tarf : Lutter en commun pour préserver les forêts algériennes et tunisiennes de la bande frontalier

El Tarf : Lutter en commun pour préserver les forêts algériennes et tunisiennes de la bande frontalier

Dans le cadre de la coopération bilatérale entre les Tunisiens et les Algériens, le directeur général de la protection, tunisien, en l’occurrence M.Mouaz Darchaoui accompagné d’une forte délégation a rencontré hier son homologue algérien M. Bourrelaf Boualem entouré du wali de la wilaya d’El Tarf, du responsable de la même direction de plusieurs directeurs d’unité de la protection.
Les délégations ont assisté à une réunion à huit clos qui entre dans le cadre de la mobilisation de tous les moyens des deux parties afin de lutter contre les feux de forêts qui, chaque année, ravagent des milliers de parcelles de ce potentiel forestier et déciment en outre plusieurs faunes et flores situées sur la bande frontalière. Le conclave d’hier au niveau du siège de la wilaya d’El Tarf, est une poursuite des travaux conclus en octobre dernier entre les deux parties pour intervenir en cas de constat de foyer de forêts. La rencontre, selon nos informateurs, a tourné autour d’une mise en place d’une plateforme pour l’exécution de simulation de forêt avec la participation des agents des deux pays frères. Au cours de ces opérations, des spécialistes dans le domaine expliqueront aux hommes de feu les différents procédés utilisés ainsi que les astuces pour anéantir au plus vite les incendies. Ils axeront leur intervention sur les priorités à accorder lors d’une telle mission à risques certains. Avant l’ouverture des travaux qui ont duré plusieurs heures, le wali d’El Tarf M Belarrar a souhaité la bienvenue à la délégation tunisienne en la rassurant qu’elle se trouve dans son second pays l’Algérien. Le directeur général de la protection civile tunisienne a souligné la nécessité de coordonner les actions dans la lutte des incendies afin de préserver l’immense étendue de forêts existantes sur la bande frontalière algéro-tunisienne. Par ailleurs, on apprend de source sûre qu’une autre rencontre aura lieu entre les deux délégations, le premier du mois prochain au niveau de la capitale tunisienne. Les deux délégations sont parvenues à mettre en place les expériences des deux parties en matière de luttes contre les foyers d’incendies et à conjuguer les efforts. Pendant que les deux délégations étaient en conclave à huit clos, le responsable de la cellule d’information de la protection civile a indiqué que lors du précédent exercice 2017/2018, aucun incendie n’a été signalé grâce à la multiplication des brigades mobiles. Enfin, il a informé les journalistes présents que durant les vingt premiers jours du mois de juin 23 personnes ont péri par noyade dont 4 dans des plages pourtant gardées. La wilaya de Mostaganem occupe la première place suivie d’El Tarf et Oran ex æquo. Les responsables ont indiqué que tous les moyens seront mis en œuvre pour les luttes des feux et des inondations récurrentes enregistrées au niveau des zones frontalières des deux pays.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*