Accueil » Régions » Industrie à Mostaganem : Le wali table aussi sur le développement industriel

Industrie à Mostaganem : Le wali table aussi sur le développement industriel

Conscient de la conjoncture économique du pays, le wali de Mostaganem, Mohammed Abdenour Rebhi, table effectivement sur le développement industriel de la wilaya. Cet intérêt se focalise d’abord sur la qualité des investissements leur assurant un suivi méthodique. Ses multiples sorties sur le terrain se traduisent d’abord par des orientations relatives à la réorganisation du secteur industriel et de la volonté de faire de la wilaya un pôle industriel important. La matinée du lundi 17 juin, le wali s’est rendu à El Hassiène dans la daïra de Ain Nouissy pour s’enquérir de l’avancement des projets industriels d’El Bordia II. Dans une déclaration accordée à la presse, Mr M.A.Rebhi dira:  »La création de nouvelles zones d’activités telles que Bordjia I (le bassin laitier) et Bordjia II parc industriel est une stratégie à multiples visions arborant ainsi des impacts socioéconomiques non négligeables pour la wilaya. Il déclare, entre autres, que 62 projets ont été retenus pour une superficie de 670 ha répartis entre les deux zones de Bordjia I et II. Toutefois, il avance que ces derniers mois la wilaya a annulé plus de 50 arrêtés de concessions et récupéré presque 500 ha de terrain à des investisseurs ayant bénéficié d’assiettes foncières dans les zones indiquées ci-dessus mais qui n’ont pas respecté leurs engagements. Il est à noter que les 500 ha récupérés seront redistribués à d’autres prétendants plus sérieux. C’est ainsi que s’affiche la volonté du chef de l’exécutif dans l’accomplissement d’un style de management qui ne peut que garantir le succès de la stratégie industrielle de la wilaya. La visite effectuée ce matin à Bordjia II était justement pour suivre l’avancement des travaux de 03 usines de fabrication de lampes et de luminaires LED, de panneaux photovoltaïques, de transformateurs électriques et d’aluminium, assises sur une superficie de 130 000 m² avec un montant d’investissement de 13,5 milliards de dinars pour un effectif prévisionnel de 650 emplois directs. Il est à souligner que les 03 unités sont des filiales de GISB, groupe très connu dans le secteur de l’énergie sur le plan national et continental. La deuxième visite a conduit la délégation sur un projet partenariat Algéro-Syro-Saoudien pour le recyclage et de fabrication de papier et de carton. Ce projet produira 240 000 tonnes/an de papier, offrira 300 postes d’emplois est donc estimé à 11,5 milliards de dinars. Le troisième point conduira Mr le wali à une plateforme logistique toujours sur la même zone. Cette dernière est d’une capacité de stockage mensuelle de 8400 tonnes avec la création de 380 postes d’emplois directs et indirects Ce projet de port qui est estimé à 626 millions de dinars apportera un soutien inestimable à l’activité industrielle de la zone. Les facilitations impulsant l’investissement est une réalité dans la wilaya de Mostaganem. Les sorties et le suivi du chef de l’exécutif témoignent de la volonté de faire bouger les lignes de l’économie de la wilaya.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*