Accueil » Sport » Après sa victoire bonifiante face au Mali EN : Cap sur le Caire !

Après sa victoire bonifiante face au Mali EN : Cap sur le Caire !

Après un nul assez décevant face au Burundi, la sélection nationale a pris le meilleur sur le Mali, dimanche en fin de journée à l’occasion d’un deuxième match-test de suite disputé toujours à Doha, dans le cadre de la préparation de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Égypte qui débutera ce vendredi 21 juin et s’étalera jusqu’au 19 juillet).
Disputé à huis clos et sans la présence des médias, c’est le canal officiel de la FAF, à savoir son site officiel, qui a relaté le déroulement de cette rencontre face au voisin du sud.
L’on a appris, ainsi qu’en l’absence du capitaine du dernier match, Ryad Mahrez, laissé sur le banc par le sélectionneur Djamel Belmadi, les camarades de Yacine Brahimi ont bien débuté le match et ont réussi a monopolisé le cuir près d’une vingtaine de minute, avec deux actions dangereuses à leur actif. Le Mali qui s’est contenté jusque-là de défendre et procéder par quelques contres attaques à profiter de la première occasion qu’il s’est offerte par la grâce d’un pénalty transformé par Diaby (19’). L’arbitre a sifflé une faute de Fares sur Wagué dans les 18 mètres
Touchés dans leur amour propre les algériens tenteront à maintes reprises de revenir au score, en vain. Il fallait attendre les dernières minutes de la première mi-temps pour voir Baghdad Bounedjah marquer pour l’EN un joli suite à une passe lumineuse de Belaili.
De retour des vestiaires, les maliens se montreront plus entreprenants et prennent le contrôle du match. Ils arriveront à inscrire un deuxième but par Sacko qui a le ballon qu’il a contrôlé de la tête faire rebond devant de Rais et tromper sa vigilance.
Voulant apporter du sang neuf, Djamel Belmadi incorpore coup sur coup, Mahrez à la place d’Abeid (61’) puis Guedioura qui remplace Bennacer (66’) cela permet à son équipe de reprendre le jeu à son compte et de mieux gérer la partie.

Delort, un renfort en or !

L’EN devient plus entreprenante et accule son adversaire dans sa zone. Les occasions se multiplient et ce n’est que logiquement que Belaili égalise sur pénalty après le fauchage de Bounedjah dans la surface de vérité. L’entrée de Delort va donner plus de piment au match et le néo international, en dépit d’un retard qu’il accuse sur le plan physique a montré de belles choses durant les 25 minutes que Belmadi lui a offerts à l’occasion de ce match.
L’attaquant de Verts a beaucoup échangé des balles avec Bounedjah et Mahrez, ce dernier sur une infiltration sur la droite alerte Delort qui ne trouve pas de peine à marquer son premier but sous les couleurs de la sélection algérienne, cinq minutes seulement après son entrée en jeu (80’). Le score aurait pu être de 4 voir de 5 à 2 si Mahrez ou encore Bounedjah étaient plus chanceux dans leurs tentatives et qui avaient en face un excellent gardien de but, Monkourou auteur de grands arrêts. Une victoire, en somme, bonne pour le moral pour les Verts qui quitteront Doha aujourd’hui à destination de la capitale égyptienne, le Caire.
Soulignons, pour l’anecdote, que l’Algérie était représentée par M’Bolhi – Atal, Mandi, Benlamri, Fares (Bensebaini, 75′)- Abeid (Mahrez, 61′), Bennacer (Guedioura, 66′), Brahimi (Delort, 75′) – Belaili, Bounedjah et Feghouli alors que le onze malien était composé de Mounkoro – Traoré, Haidara, Fofana M., Wagué – Djenepo, Hadara – Diaby A. (c), Marega et Traoré A.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*