Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Solution politique !

Pôle & Mic : Solution politique !

Les arrestations, les convocations et les mises en détention de hauts responsables n’ont pas «calmé» l’ardeur des Algériens. Certes que l’emprisonnement « provisoire » de deux ex ministres et de ministères ont réjoui le citoyen, mais ce dernier trouve que «El Issaba» n’a pas encore été démantelée car la corruption est énorme. Au fait, la mafia a su avoir ses hommes partout qui se sont servis à leur tour après avoir servi leurs maîtres. Ce vendredi, les manifestants ont continué à demandé le départ de Bensalah et Bédoui tout en « exigeant » la présentation de Bouteflika même malade ou sur une chaise roulante devant les juges pour l’entendre sur l’étendu de la corruption et le trafic d’influence. Le citoyen est dans son droit d’exiger la présentation de Bouteflika devant le tribunal puisque son entourage disait et affirmait qu’il se portait bien et pouvait même nous gouverner. Pourquoi donc l’épargner? A-t-on peur que le citoyen découvre que Bouteflika était dans l’incapacité de gouverner le pays depuis des années ou que certains l’ont forcé à se présenter pour le quatrième mandat et à postuler pour le cinquième. Et là, beaucoup de têtes vont tomber! Aujourd’hui, une solution politique s’impose d’autant que la société civile et la classe politique veut dialoguer et propose des « solutions » de sortie de crise à la condition d’un départ des «3 B». Le départ de Bédoui semble se dessiner et ce n’est qu’une question de temps. Le pouvoir ou les pouvoirs peuvent le sacrifier pour lancer le dialogue vers le mois prochain. La partie adverse, soit la classe politique comme la société civile, semble être « acquise » à une transition de courte durée avec des présidentielles en vue et la constitution d’un gouvernement de personnalités qui aura la charge de gérer les affaires du pays et de préparer le terrain pour des présidentielles. Le pouvoir ne veut pas se séparer de Bensalah. On verra mieux dans les jours à venir !

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*