Accueil » Régions » 17ème marche à Mostaganem : Des acquis sur fond de satisfaction

17ème marche à Mostaganem : Des acquis sur fond de satisfaction

Ce dix septième vendredi la contestation n’a pas désempli puisque comme tous les rendez- vous, le cortège a accompli son itinéraire. Ce vendredi l’ambiance était tout à fait particulière car les manifestants affichaient un esprit de satisfaction. Les citoyens sont sortis en masse pour exprimer leur joie suite à l’incarcération des ex premiers ministres A.Ouyahia et A.Sellal. Les épisodes d’incarcération et de mise sous mandat de dépôt de plusieurs responsables, ces dernières semaines, a redonné du souffle au soulèvement. De la satisfaction car le  »Hirak » semble aller droit vers la victoire. Ce vendredi a la particularité de célébrer la liberté de la justice ainsi que l’application des lois de la république. Les protestataires jubilaient car ce que fait la justice aujourd’hui c’est unique en son genre, unique car l’institution s’est débarrassée du joug de la pression et œuvre pour le rétablissement d’un état de droit. Cette constante et forte mobilisation depuis le 22 février des citoyens dans un esprit de persévérance a fini par payer. Ces centaines de manifestants ont notamment réitéré leurs slogans liés la nécessité d’instaurer une république juste qui garantirait les libertés démocratiques. Les revendications se focalisent toujours sur les changements politiques pour une véritable transition démocratique. Ce qui est visible dans le cortège c’est les formules qui demandent à tous ceux qui ont été à l’origine de la situation désastreuse du pays doivent disparaître pour laisser la place aux compétences. Cette imposante marche du dix septième vendredi et malgré des températures élevées, les manifestants ont investi en masse les artères de la ville pour exiger la libération du peuple. La marche, celle de la paix est donc à saluer car les manifestants conscients des enjeux du soulèvement préservent toujours l’esprit pacifique dans leurs revendications. Le fait marquant de cet acte du 14 juin, c’est la mobilisation qui ne fléchit pas et surtout la satisfaction d’avoir fait une révolte pacifique et que les acquis se concrétisent. A Mostaganem, la rue est attentive comme toujours à l’évolution des évènements pour l’instauration d’une nouvelle république.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*