Infos
Accueil » Oran » El Gotni (Boufatis) : Une localité qui vit à l’âge de pierre

El Gotni (Boufatis) : Une localité qui vit à l’âge de pierre

Se trouvant sur un axe important reliant la ville gazière d’Arzew aux communes du Sud de la wilaya, El Gotni est restée cette ville qui ne propose qu’une vue médiocre pour les passants. En effet, le décor des plus ordinaires, accentué par l’absence quasi totale de manifestations de développement pousse à croire que cette bourgade existe dans une wilaya du Sud où rien n’est érigé à côté. Cette agglomération livrée à l’isolement, souffre de plusieurs carences dont le gaz naturel, l’éclairage public. Il faut rappeler que cette cité ne contenait que quelques maisons, mais avec les vagues d’exodes, cette bourgade est devenue un abri pour ceux qui ne peuvent pas se permettre une villa à Oran où aux environs. Les citoyens n’ont eu de cesse de tirer la sonnette d’alarme afin que soient prises en charge les préoccupations majeures. Ajouter à la souffrance des habitants qui sont dans l’obligation d’emprunter des taxis clandestins pour quitter ce dortoir, la situation des routes qui est quasiment impraticable au regard des profondes excavations qui se trouvent au milieu de la chaussée, outre ces imperfections dues à la négligence et à l’incivisme. Aussi, depuis longtemps cette agglomération attend avec impatience l’arrivée du gaz de ville. Au volet de l’emploi, l’on croit savoir que l’oisiveté des jeunes n’a pas d’égale. D’ailleurs, pour trouver un boulot en dehors de l’agriculture, les jeunes doivent aller tenter leur chance ailleurs. Une situation qui perdure depuis des années où rien n’a été fait pour résorber un tant soit peu les préoccupations des habitants qui s’attendent à de changements majeurs.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*