Infos
Accueil » Régions » Saison estivale : El Kala demeure la destination privilégiée de la côte tarfinoise

Saison estivale : El Kala demeure la destination privilégiée de la côte tarfinoise

Le premier responsable de la wilaya en l’occurrence M.benarrar a visité avant-hier la côte tarfinoise longue de 90 kilomètres pour la seconde fois en moins de quinze jours pour s’enquérir des dernières préparatifs de la saison estivale. En effet, plusieurs actions sur ce domaine ont été entreprises au niveau des communes côtières et de la wilaya afin de mettre en place tout le dispositif permettant aux estivants de passer des journées de vacances dans de bonnes conditions. La dernière visite avait été amorcée en compagnie d’une importante délégation à partir des pages autorisées à la baignade de la daira de la ville balnéaire d’El Kala. Ces dernières accusent encore des retards qui seront certainement rattrapés avant le lancement officiel de la saison estivale prévue dans moins d’une semaine selon certaine indiscrétions. D’El Kala, le wali et la délégation se sont rendus sur les communes de la daira de Ben Mhidi notamment les plages Draouch, Henaya et El Baleh, dans la commune de Berrihane. Cette commune dispose de la meilleure des plage celle d’El Hannaya très fréquentée en saison estivale vu sa situation géographique, son calme et surtout l’environnement agréable. M. Benarrar a sommé les responsables du secteur de réactiver les travaux de préparation afin que la plage accueille dans la sécurité et les bonnes conditions les citoyens à la recherche de la fraiche au cours de cet été qui s’annonce d’or et déjà caniculaire. Sur les plages de la commune de Chatt wilaya d’El Tarf mais distantes de dix kilomètres seulement de a grande métropole Annaba, le wali a engagé un dialogue franc avec les maitres nageurs ainsi que ceux qui sont désignés pour veiller durant toute la saison sur la vie des baigneurs. El Tarf dispose de quinze plages autorisées à la baignade, les estivant sont avisés que les criques sont un danger permanent pour leur vie donc il est nécessaire d’éviter de s’aventurer en ces lieux. Avant le lancement de la saison estivale, il est recommandé à la direction du tourisme géré par Mme Bechainia de procéder à un vrai lifting de toutes les plages de la commune de Chatt qui se caractérisent encore par la préence d’ordure de tessons sur les grèves en dépit des aides apportés par les bénévoles aussi bien à Chatt que sur les plage de la daira d’El kala destination privilégiée des estivants à cause de la présence des infrastructures et sa proximité des villes tunisiennes. Des insuffisances ont été constatée dans le manque d’éclairage publc sur les plages, manque de sources proches des plages des infrastructures d’accueil etc.. Notons au passage pour rappel que moins 110 milliards de dinars ont été consacrés pour les préparatifs de la saison estivale qui a été lancée pour cette saison avec beaucoup de retard et qui n’a pas eu un soutien conséquent de la part des autorités locales en matière de création de nouvelles infrastructures pouvant accueillir les vacanciers prévus de plusieurs régions de l’Algérie profonde. Des efforts considérables sont déployés par la directrice et son staff avec des moyens de bord réduits au strict minimum. Cependant, les hôtels, motels, auberges de jeunes sont loin de répondre aux besoins réels des estivants qui choisissent la destination ; cotes tarfinoise caractérisées par de belles plages, de la verdure et surtout par l’hospitalité de ses habitants. Les investissements n’ont pas été concrétisés en matière d’hotels dont aucun n’a annoncé encore son ouverture.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*