Accueil » Régions » El Tarf : Le BEM dans des conditions appréciables

El Tarf : Le BEM dans des conditions appréciables

Les épreuves écrites du BEM qui détermineront aux uns leur passage sans consulter leur dossier scolaire, ont commencé à l’instar de toutes les régions hier à travers tous les centres d’examens. Encadreurs, chefs de centres et observateurs ont été à l’heure « J ». De son côté, le directeur de l’éducation en l’occurrence le docteur Azzedine Djilala, s’est réveillé de bonne heure pour faire une inspection matinale à travers une vingtaine de centres. Selon les jeunes potaches soumis à rudes épreuves en cette journée caniculaire où il fait plus de quarante degrés à l’ombre toutes les conditions sont réunis par la direction. Même sons de cloche chez les chefs de centres et les surveillants ainsi que les observateurs qui ont été réquisitionnés pour superviser ces épreuves. Selon les informations collectées au niveau de la direction de l’éducation, les jeunes candidats et candidates sont dispatchés entre 33 centres qui ont été retapés à neufs se trouvant à travers les trois daïras. Aucun collégien scolarisé n’aura à se déplacer cette année, il subira les épreuves sur place avec le même directeur d’établissement mais avec des surveillants réquisitionnés par la DE et dont la liste a été confectionnée depuis le mois d’Avril dernier. Ces surveillants son choisis généralement parmi les plus expérimentés sur le plan éducatif. A cet effet, pas moins de 2000 encadreurs ont été retenus pour ces examens qui détermineront l’avenir des jeunes potaches qui auront à poursuivre leur scolarité au niveau des lycées ou des centres de formation professionnelle implantés à travers toutes les localités comprenant diverses spécialités qui prédestinent le stagiaire à une carrière professionnelle selon son choix. Plus de 7055 collégiens et collégiennes à l’examen du BEM ainsi que 170 candidats libres qui ont été installés dans des centres spéciaux à qui ont été affectés aussi un encadrement de pointe. C’est le deuxième examen de fin d’année scolaire après celui de la 5e en attendant celui du baccalauréat, qui débutera le 16 et prendra fin le 20 juin. Pour rappel, la Sûreté de wilaya ainsi que la gendarmerie ont mobilisé policiers et gendarmes pour sécuriser ces 3 examens. Par ailleurs, un plan sécuritaire a été aussi mis en place autour des quatre centres de correction. Selon les chefs de centres des épreuves de 5ème, les correcteurs sont prêts pour amorcer la correction et les résultats seront proclamés une journée une fois la correction achevée. Il en est de même pour les épreuves du BEM et du Bac. L’annonce à travers les sites Internet des résultats libèreront les parents pour prendre leurs vacances ainsi que les jeunes potaches après une année de durs labeurs. Selon les jeunes candidats et candidates, les premières épreuves sont à la portée d’un collégien moyen puisé du programme du ministère de l’éducation. Enfin, signalons qu’aucun incident n’a été relevé hormis la montée du mercure qui a mis en difficulté les jeunes à la santé fragile.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*