Accueil » Chronique » Point de Vue: Coincés dans la trappe du Hirak

Point de Vue: Coincés dans la trappe du Hirak

Les arrestations et les enquêtes déclenchées et depuis l’avènement du Hirak et ayant réussi à mettre à nu quelques affaires troublantes et ombrageuses, touchant de plein fouet les deniers publics et portant sévèrement atteinte à l’économie nationale, ne cessent à vrai dire, d’hébéter le citoyen algérien comme l’étranger.. Pour une fois, les Algériens découvrent, non sans stupéfaction, qu’ils ont été trahis de la façon la plus abjecte et que les gens qui commandaient ce  » pauvre et malchanceux  » pays, étaient, effectivement, des gangs, sans foi et sans loi, venus spécialement, pas pour travailler et édifier un pays et une nation, mais, juste pour s’enrichir, de la façon la plus ignoble et la plus funeste, qu’elle soit…Les dossiers qui passent, quotidiennement, devant la justice algérienne, révélant des choses, des secrets, que pas mal de citoyens n’arrivent pas à croire. En fait, le pays subissait un vrai bradage, avec une  » sainte -alliance  » entre une administration vendue à quatre sous et cette  » Camorra  » qui se faisait passer, injustement, pour des opérateurs économiques et des investisseurs, descendus du  » septième ciel « , en vue, de sauver le pays et l’émerger devant les grandes nations de la planète. Pour une fois, le citoyen algérien commence à connaître la vraie nature, voire la vraie mission ou, si vous voulez, le vrai visage, de ces Haddad, les Tahakout, les Rabrab, les Sellal, les Ouyahia, les Toufik Mediene, les Saïd Bouteflika.. Les enquêtes commencent déjà, à révéler les comportements illégaux de certains P/APC de la wilaya d’Oran, dont certains ont été incarcérés et d’autres sont interdits de sortie du territoire national. Le lacet commence sérieusement à se resserrer sur les cous des individus de cette  » camorra « . Il y a quatre ou cinq mois de ça, personne ne croyait ou ne pensait que le verdict était en chemin, pour rendre la justice, corriger les coupables et mater le croque-mitaine. Il y a quelques mois de ça, ni les articles de la presse qui tiraient, sans cesse, la sonnette d’alarme, sur les agissements clairement en opposition avec les intérêts vitaux du pays, des membres de ce gang national, avec bien sûr, des ramifications étrangères. Nous avons tiré les sonnettes d’alarme, contre le fait que  » l’argent sale  » des uns et des autres, commençaient, effectivement et pratiquement, à prendre le dessus sur l’autorité de l’Etat et des lois de la république. Depuis 2013, l’autorité de l’Etat commençait, déjà, à s’amenuiser au profit, du  » fait accompli  » créé, par Toufik, Ouyahia, Said, Ould Abbés, Saadani et les cercles d’affairistes qui sous traitent en leurs noms. C’est en ayant confiance dans la Hirak, soulevé par des jeunes algériens, sans buts individualistes, que la justice algérienne est en train de pratiquer des purges dans les milieux maffieux et elle réussira dans sa noble mission. Saluons donc, et continuons…

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*