Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Des APC dans l’impasse !

Pôle & Mic: Des APC dans l’impasse !

La «grande» majorité ou la majorité écrasante de l’APC d’Oran a boycotté la session de son assemblée, en demandant le départ de l’actuel maire de la ville. L’APC est en crise, ça on le sait depuis plusieurs mois où l’on parle de beaucoup de choses sans que les élus ne saisissent la justice. Aujourd’hui, ils reviennent à la charge du fait que le FLN est un parti «discrédité» par le Hirak et sans une direction qui peut contrôler ses militants. Le P/APC n’a pas commenté l’événement de peur d’être attaqué par ses pairs et qu’il ne dispose d’aucun soutien de la part du Hirak. Ses pairs ont bien choisi le moment, soit après que les manifestants du dernier vendredi de Ramadhan aient fait une halte devant le siège de la mairie pour protester contre l’installation de tentes à la place du Premier Novembre de la ville, soit le lieu du départ de la manifestation et aussi le lieu des forums populaires du Hirak. La décision du maire Flniste a certainement été soutenue par le wali et les autorités de la ville ou peut-être au sommet. C’est, peut-être, pour cette «unique» raison que Boukhatem pourrait compter sur ses «protecteurs» pour dissuader ses pairs de faire marche arrière. A défaut, il serait déchu dans les plus brefs délais. Il sera sacrifié pour apaiser la tension dans la ville d’Oran qui est secouée par les scandales financiers. Mais ce qui est intriguant, aucune enquête administrative ou judiciaire n’a été déclenchée quant à la décision des élus qui ont boycotté la session. A-t-on peur de quelque chose ou de pots-pourris? Dans le même sillage, des APC de la wilaya d’Oran sont secouées par des scandales et des élus ont été entendus par la justice. Un P/APC a été remplacé sans que la population ne soit «avisée» ou «informée». Normalement, c’est toute l’assemblée qui devrait être dissoute du fait que les élus n’ont rien dit sur les pratiques de leurs pairs. Que l’on ne vienne pas nous dire qu’ils ne savaient rien?

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*