Accueil » Chronique » Point de Vue: Déjà fractionné !!!

Point de Vue: Déjà fractionné !!!

Le Hirak a sûrement été noyauté par quelques forces voulant le détourner hors de son itinéraire qui a été, semble-t-il, spontanément tracé dès le premier jour du déclenchement. Ce qui est particulièrement positif dans le Hirak, c’est bien sa cadence pacifique et pacifiste. Mais ce qui est susceptible de l’envenimer ou tout bonnement le compromettre, c’est bien les divergences  » idéologiques  » qui commencent à s’introduire progressivement dans le corps du mouvement.. Alors que la victoire du mouvement et de son projet politique exige un dialogue, entre les diverses tendances, composant le mouvement. Il faut qu’il y ait une plate-forme nationale, sur laquelle doit s’entretenir les différentes tendances, en vue d’arriver à un idéal tant souhaité par tous les Algériens : celui d’une Algérie unie pour le bien et pour le pire, mais en même temps pluraliste. Des Algériens, et en dépit, de leurs distinctions linguistiques, culturelles, confessionnelles et idéologiques, sont régis par un Etat, uni par son Histoire, et son avenir commun.. Une Algérie des droits et des devoirs, régie par des lois républicaines où tout en est soumis, sans distinction de race ou de caste. Le meilleur citoyen, ce n’est pas, celui qui appartient à ceux ayant existé dans cette terre, avant les autres, mais au plus positif, celui qui apporte un plus à ce pays, voire celui qui n’a d’autres priorités, que de servir cette patrie trahie à longueur de l’année. Le plus important acquis n’est autre, que le fait que le pays ait réussi, sans grand effort, à se  » décrasser  » de la classe politique maffieuse qui a longtemps sucé ses efforts. Il faudrait, cependant, penser comment exploiter positivement et intelligemment les acquis politiques des trois derniers mois. Nous savons maintenant que le régime politique transitoire actuel n’a pas les mêmes positions vis-à-vis du Hirak. Il y a une fraction – très importante dans les rouages du régime- qui chercherait, coûte que coûte, à pousser vers le débordement, voire pour une fin tragique de ce mouvement citoyen pacifique. Il n’y a qu’une situation de chaos qui pourrait sauver les groupuscules maffieux, des poursuites judiciaires certaines et de la justice populaire…Et, c’est pour ça que l’on cherche désespérément à introduire le pays dans le bourbier.

alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*