Accueil » Chronique » Point de Vue: Des terres agricoles… à gogo Le grand foutoir !!!

Point de Vue: Des terres agricoles… à gogo Le grand foutoir !!!

Toutes les mascarades ayant foutu le pays dans la merde, au cours de ces tristes 20 dernières années, avaient été permises sous des déguisements et des alibis visant à tromper l’opinion, sur leur vraie nature ….et, de toute évidence, leurs vrais buts. Des milliers d’hectares ont été gratuitement octroyés aux, soi-disant, opérateurs économiques pour des éventuelles mises en valeurs ou des supposées exploitations agricoles. Rien de tel, n’a été constaté sur le tas. Aucune opération de bonification n’a été enregistrée. Parmi toutes les concessions qui ont été faites à quelques têtes très proches du régime déchu, aucune n’avait enregistré un quelconque rendement agricole ou un élevage de bestiaux. L’on s’est accaparé des biens publics, -sûrement- dans l’intention d’en faire autre chose qui ne devrait pas correspondre à leur vraie vocation. Il faut, toujours, se méfier de ces faux investisseurs. Notamment, lorsque toutes les procédures d’acquisition ne se font pas selon les lois et les règlements en vigueur. Haddad, Tahkout, Kouninef, Rebrab, pour ne citer que ces quatre – Il y en a sûrement d’autres-. Ces derniers, absolument méconnus du public avant 99, étaient, au vu et au su de tout le monde, très proches des milieux décideurs du pays. Ce n’était pas leurs fortunes qui leur ont permis de se rapprocher des  » centres de décision « , mais c’est grâce à  » ces centres  » qu’ils ont réussi à se faire ces grosses fortunes. Peut-être une exception faite aux frères Kouninef ! Un Premier ministre en la personne de A.Tebboune, ayant osé touché à la marmite surchauffée, le pauvre infortuné s’est douloureusement brûlé la main. Il n’a pas terminé un semestre à la tête du gouvernement pour se voir chassée d’une façon humiliante, de tous les parages du gouvernement. Il a osé, quand même- porter atteinte à l’ordre établi. Le régime marchait selon la loi du plus fort. Il n’y avait pratiquement ni lois et ni règlements, ni us, ni coutumes politiques. Il n’y a que le mouvement populaire du Hirak qui a pu finalement détrôner cette pègre de son piédestal. Deux principaux clans se disputaient le pourvoir, l’influence, l’argent de la rente et la rapine systématique du patrimoine économique national, au moyen de combines, de complots et de coups bas. Et, bien sûr, chacun d’eux essayait de faire de son mieux en vue de s’assurer le soutien des puissances étrangères, notamment la France et les USA…le soutien d’une puissance étrangère est une option incontournable dans un pays à la merci d’un pouvoir clanique illégal….et gare à celui qui songerait à jouer à l’ultranationaliste.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*