Infos
Accueil » Oran » Avec toutes ces opérations de Relogement: Quel impact sur les examens de fin de cycle des élèves?

Avec toutes ces opérations de Relogement: Quel impact sur les examens de fin de cycle des élèves?

Les élèves en fin de cycle de l’enseignement notamment les candidats au BEM et au Baccalauréat s’apprêtent à passer aux paliers supérieurs. Ils se préparent minutieusement et activement aux épreuves finales de l’année. Il est admis que les opérations de relogement de familles du vieux bâti induisent forcément de nouvelles inscriptions de résidences au niveau des sites d’accueil. Ce qui suppose bien entendu des changements d’établissements scolaires pour les élèves des familles relogées dans le cas bien sûr où les relogements ont eu lieu durant la période de scolarité de élèves. Ces relogements sont censés être programmés en dehors de cette période culminante de la scolarité. Il est aussi vrai que plusieurs cas de relogement à Oran se sont déroulés au cours des périodes «réfractaires» à la scolarité et donc, dans ce cas précis, sans incidence sur les élèves. C’est de bon augure. Seulement voilà, ce problème «récurrent» de changement d’établissement scolaire du au relogement, n’est pas sans engendrer parfois ses répercussions sur le plan de l’équilibre de l’élève et ses aptitudes au milieu d’origine, selon des représentants des parents d’élèves. Ceci dans la mesure où certains relogements (ils ne le sont pas tous heureusement) qui interviennent au beau milieu de l’année scolaire, peuvent perturber le mental et la concentration des élèves la veille des examens. En plus, il peut apparaître au niveau de sites d’accueil des relogés, un certain dysfonctionnement en terme de disponibilité d’infrastructures scolaires (école, CEM, lycée). Ce qui renvoie à penser implicitement si la question de l’impact des relogements sur l’équilibre de la scolarisation des élèves particulièrement les candidats au BEM et au Baccalauréat, a été étudié minutieusement en connaissance des nouvelles pré affectations des relogés? Dans ce chapitre, des parents d’élèves suggèrent que ce genre d’opérations puisse intervenir en dehors de la période de scolarisation soit durant la trêve d’automne et de printemps soit durant les vacances. Ce serait une solution idoine pour éviter des conséquences néfastes aux élèves en pleine préparation aux examens de fin d’année et de cycle pour certains relogements prévus au cours de l’année scolaire.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*