Accueil » Chronique » Point de Vue: Un peuple toujours errant, toujours sans droits

Point de Vue: Un peuple toujours errant, toujours sans droits

Il y a 71 ans, jour pour jour, a eu lieu le drame palestinien dont le martyre qui s’éternise. C’était la tragédie de la nakba pour reprendre le terme arabe désignant cette grande débâcle du peuple palestinien et de la nation arabe d’une manière générale. C’était un événement, sans précédent dans les annales de l’Histoire de l’humanité. L’on avait chassé injustement un peuple de sa terre, pour implanter à sa place des hordes importées de çà et là. Rappelez-vous que tout ça a été soigneusement préparé et mené à terme par les grandes puissances de l’époque, rejoint plus tard par les USA. Les nations arabes de l’époque étaient dans leur majorité sous le joug du colonialisme, d’une façon ou d’une autre. Les quelques pays, soi-disant, indépendants étaient si faibles et si inféodés à l’ordre mondial de l’époque, sorti fraîchement vainqueur d’une guerre atroce contre les puissances fascistes, qu’ils ne pouvaient même pas défendre leurs propres intérêts nationaux. L’Entité sioniste mise en place en terre palestinienne, n’était au fait qu’un patchwork savamment cousu par l’ordre mondial pour des raisons économiques et d’hégémonie sur cette région extrêmement riche en énergie – pétrole et gaz-, produit exceptionnellement vital pour les économies occidentales. Donc, rien ne saurait permettre de pomper le pétrole et le gaz à satiété, que si la région avait été géographiquement émiettée, affaiblie et commandée par des régimes politiques fantoches. De ce fait, incapables de se défendre eux-mêmes… Pour justifier ce drame à l’égard du peuple palestinien, l’on évoque à chaque circonstance la tragédie subie par les juifs d’Europe, dont les criminels n’étaient autres que des Européens nazis. Pour justifier historiquement cette grande usurpation, ayant entraîné des génocides contre leur peuple palestinien, l’on fait recours à des récits bibliques, un corpus de légendes et de croyances, qui n’ont rien à voir avec les réalités historiques. De toute façon, lorsqu’on est faible, on a toujours tort. Voilà, maintenant 71 ans après, les pions de l’échiquier n’ont pas bougé d’un iota…Un Ordre mondial, composé par ses loges, ses lobbies, ses multinationales, sa haute finance, son OTAN, sa haute technologie, est simplement concrétisé par l’ONU et ses dépendances. Cette organisation internationale était, théoriquement parlant, faite en vue de faire régner la paix et la justice de part le monde. Selon, bien sûr, sa charte et ses textes constitutionnels. La réalité est autre chose. L’injustice bat son plein et les guerres ne cessent de faire des ravages dans les quatre coins de la planète. Donc, ni paix ni justice, c’est de la tromperie et du bluff. Il y a, au fait, 05 ou 06 puissants Etats, qui font la pluie et le beau temps, dans cette Organisation, le reste ça doit, sûrement, servir pour en donner l’impression de voir quelque chose, qui n’existe pas dans la réalité.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*