Accueil » Oran » A l’apporoche du mois de Ramadhan: Rush sur les agences de la BDL

A l’apporoche du mois de Ramadhan: Rush sur les agences de la BDL

Ramadhan, L’Aïd puis les vacances estivales juste après Aïd Al-Adha et la rentrée scolaire et… Les temps sont difficiles pour le portefeuille des Algériens au petit revenu. Comment ces derniers vont-ils gérer leurs dépenses durant ce Ramadhan qui s’annonce très chaud, et ce, suite aux divers augmentations qu’ont connues les produits de premières nécessités? Le mois de de Ramadhan est connu comme une période de grande consommation pour le consommateur oranais qui doit tant bien que mal gérer une situation des plus délicates du fait qu’il ne peut pas se priver. Pour ce faire, les citoyens qui ont des difficultés financières s’adressent aux agences de la BDL pour bénéficier d’un prêt sur gage. Il faut dire que les nouvelles.
Les conditions de gage de bijoux en or ont encouragé les citoyens à emprunter cette voie au lieu de faire profil bas devant un proche ou un voisin. En effet, lorsque le prix du gage du gramme d’or est passé de 1 000 Da à 2 000 Da, le nombre de clients a quasiment doublé voire triplé surtout avec la situation actuelle de certaines familles qui n’ont pas où aller pour emprunter de l’argent. A signaler que plusieurs ménagers ont hypothéqué leurs bijoux plusieurs jours avant le Ramadhan et continuent de le faire pour face au couteux dépenses, affirme une dame qui est sortie contente après avoir touché une somme d’argent lui permettant de passer ce mois sans soucis. A vrai dire, cette opération semble la plus sûr et fiable pour un bon nombre de ménages qui veulent s’en sortir sans trop de dégâts. Enfin, le Ramadhan est synonyme de piété et de tolérance où tout un chacun devrait contribuer à ce que tous les Algériens passent un mois dans la quiétude.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*