Accueil » Sport » Acheté 3 Millions d’Euros il y a un an, il en vaut désormais 30: L’Inter, l’Atlético, le Bayern et Chelsea veulent Atal !

Acheté 3 Millions d’Euros il y a un an, il en vaut désormais 30: L’Inter, l’Atlético, le Bayern et Chelsea veulent Atal !

Agréable surprise de la saison en Ligue 1 où il s’est mis la France en poche à la faveur de prestations de tout premier ordre, notamment la dernière en date face à l’En Avant de Guingamp avec un superbe triplé, Youcef Atal attise désormais la convoitise des plus grands clubs d’Europe.
‘’Il y a un an, lorsqu’il a signé à Nice dans l’anonymat général, en provenance de Courtrai (D 1 belge), les dirigeants du Gym l’avaient arraché pour 3 M Millions d’Euros à la concurrence d’Angers, de Guimaraes et du Cercle Bruges. Aujourd’hui, le pedigree des clubs intéressés n’a plus rien à voir : le Séville FC s’est renseigné dès le mois de décembre, lorsque la générosité, la vitesse, le sens du but et de la passe de Youcef Atal (22 ans) ont commencé à éblouir la Ligue 1. Le Bayern Munich, Chelsea et surtout l’Atlético de Madrid sont aujourd’hui intéressés, et les deux pistes les plus chaudes mènent en Italie, où deux clubs (dont l’Inter Milan ?) ont récemment reçu les représentants de la société Grinta, qui gère les intérêts de l’arrière droit’’ affirmait même l’Equipe dans son édition d’hier, indiquant même que sa valeur marchande a été multipliée par dix en à peine une saison en championnat de France.
‘’Sur le marché européen des transferts, un arrière droit de son âge (22 ans), avec son volume et son efficacité, peut valoir autour de 25 Millions d’Euros. Et jusqu’à 30 Millions d’Euros sur le marché anglais. Même à ce tarif-là, la direction de l’OGC Nice est ferme, elle ne le lâchera pas. Et si les enchères montaient, l’international algérien, qui disputera cet été la Coupe d’Afrique des nations, resterait-il intransférable ? Pour l’instant, le Gym n’a reçu aucune offre franche et la question ne se pose pas’’ précise ladite source médiatique qui croit, du reste, savoir que son club employeur n’est, pour l’instant, pas vendeur.
‘’Sous contrat avec le Gym jusqu’en 2023, Atal est loin de figurer parmi les plus gros salaires de l’effectif (autour de 30 000 Euros par mois). Accaparée par les dossiers des prolongations de contrat de Walter Benitez et de Malang Sarr, auxquels il ne reste plus qu’un an à Nice (2020), la direction du Gym devrait ensuite se pencher sur son cas, afin d’ajuster son traitement à son nouveau statut. Ils n’ignorent pas l’intérêt qu’il suscite et ils ont déjà affiché la couleur. « On n’est pas vendeurs, point final », a tranché Patrick Vieira, l’entraîneur du Gym, avant-hier. «Certains joueurs sont intransférables, comme Hérelle ou Atal», avait déclaré Gilles Grimandi, le directeur technique du club’’ pouvait-on lire encore à propos de l’ex-joueur du Paradou AC.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*