Infos
Accueil » Oran » Le commerce retrouve sa prestance: M’dina J’dida vibre au rythme du Ramadhan

Le commerce retrouve sa prestance: M’dina J’dida vibre au rythme du Ramadhan

Malgré les temps difficiles, il y a foule dans les marchés populaires et la circulation est très difficile, en particulier au niveau du Souk de Medina J’dida. A côté de la vaisselle, on trouve toutes sortes de produits de première nécessité qui garniront la fameuse table de Ramadhan. Ces produits sont particulièrement appréciés en cette période et on peut même dire qu’ils sont incontournables. Pour l’occasion, tout le monde se met à faire, à acheter de tout et des trucs pour orner ni plus ni moins. Pour de nombreuses ménagères, c’est le bon moment pour réaliser de bonnes affaires d’autant plus que, cette année, le Ramadhan coïncide avec l’avènement de la saison estivale, ce qui veut dire que la consommation devrait doubler avec la rentrée des émigrés algériens. Résolument, Ramadhan rime avant tout avec approvisionnement. Ce constat est d’autant plus manifeste que les marchés connaissent une affluence considérable. En effet, depuis plusieurs semaines déjà, les Oranais se préparent à l’arrivée du mois sacré. Medina J’dida peut être considérée comme une plaque tournante de l’économie de la capitale de l’Ouest. Marchands et particuliers affluent des quatre coins du pays pour y faire leurs achats. En effet, nombreux sont ceux qui confluent vers cet endroit particulier, où tout bouge, pour s’approvisionner. A la veille du mois de Ramadhan, le commerce y est encore plus florissant et l’activité plus abondante. Un tourbillon de couleurs et de senteurs incite inévitablement à la consommation.
Les commerçants soignent leurs étalages plus qu’à l’accoutumée afin d’attirer le plus grand nombre de clients. Ainsi, depuis quelques semaines déjà, il n’y a pas une marchandise exposée qui ne rappelle pas instantanément le mois de Ramadhan. Qu’il s’agisse de produits alimentaires ou de simples ustensiles, Ramadhan est partout présent. Les clients sont également au rendez-vous, au grand bonheur des commerçants. En cette période, ce quartier marchand connaît généralement une plus grande affluence et, conséquence inéluctable, des embouteillages un peu plus qu’à l’accoutumée. Les voitures, tout aussi bien que les passants, essaient, difficilement parfois, de se faufiler à travers les marchandises étalées par ci et par là. Mais ceci ne gêne guère les consommateurs qui affluent d’un peu partout, pour faire leurs achats aux meilleurs prix. Et question marchandises, Il y en a décidément pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Depuis tôt le matin, une activité impressionnante anime le quartier. Nombreux sont ceux qui flânent un peu partout, visitent les magasins, demandent les prix et marchandent avant d’acheter. L’activité commerciale semble avoir évolué d’une façon considérable en cette période et les commerces semblent ne plus devoir se désemplir. Ainsi, l’activité est, dès l’aube, abondante. Chargement et livraison des marchandises de tous genres: amandes, dattes, grains de sésame, bols, cuillères, appareils électroménagers… et la liste est longue. Le prix des dattes a également connu une légère hausse, mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Enfin, il reste que les prix varient entre commerçants et autres et surtout selon la qualité et le pays de fabrication en particulier pour les électroménagers. Une chose est sûre: tout un chacun trouve son compte.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*