Accueil » Sport » Ligue 1 Mobilis: La JSK se relance pour le titre

Ligue 1 Mobilis: La JSK se relance pour le titre

A quatre journées de la fin du championnat, la course est désormais relancée pour la course au titre tout autant que pour le maintien en Ligue 1 Mobilis. En effet, à l’issue de la 26e journée disputée hier, la JSK, grâce à son large succès (4-2) face au MCO, et le PAC qui s’est imposé (2-0) contre la JSS, se voient relancés dans la course au titre et ce, à la faveur du nul (1-1) du leader, l’USMA, chez l’ES Sétif. Avec 43 points, la JSK, qui consolide sa place de dauphin, a réduit l’écart à trois unités seulement de l’USMA (46 points) alors que le PAC, qui suit à la troisième place (42 points), ne semble pas encore abdiqué d’autant plus que les Académiciens ont encore un match de retard à disputer chez eux face au NAHD. Mieux encore, en cas de succès, le PAC passera devant la JSK et réduira l’écart à deux points seulement de l’USMA. C’est dire qu’à quatre journées de la fin du championnat, rien n’est encore joué et le suspense va se poursuivre jusqu’à l’ultime journée, prévue le 26 mai prochain. Pour en revenir à la rencontre de la JSK, cette dernière qui restait sur deux défaites de suite à l’extérieur face à l’OM (1-0) et le DRB (2-1), a réussi à se racheter de fort belle manière en inscrivant quatre buts à cette équipe du MCO, qui, malgré ses deux buts sur penaltys, n’a pas vraiment réussi à faire douter la formation kabyle qui a fait cavalier seul durant les 90 minutes. En incorporant un onze new look, avec la titularisation pour la première fois du gardien de but Benbout à la place de Salhi et la mise sur le banc des remplaçants du capitaine Saâdou et du latéral droit Belaili, ajoutée à l’absence du duo Oukaci-Benyoucef pour des raisons que tout le monde connaît, le coach de la JSK, Franck Dumas, a réussi son pari de titulariser de nouvelles têtes à l’image d’Aït Abdeslam, Amaouche et Renai, en témoigne cette large victoire réussie avec l’art et la manière. C’est Fiston qui a ouvert la marque pour la JSK dès la 2e minute, et malgré l’égalisation du MCO sur un penalty marqué par Mansouri (11’), les Canaris ont ajouté deux autres buts avant la pause, grâce à Chetti (42’) et Hamroune (44’). Le même Fiston corsera l’addition (58’), avant que Naidji ne réduise l’écart pour le MCO (79’) sur un penalty pas trop évident, sifflé par l’arbitre Aouina.

À propos M.DEGUI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*