Accueil » Oran » Au moins 30 entreprises sont implantées à l’Est de la wilaya: Les chômeurs de trois communes reviennent à la charge

Au moins 30 entreprises sont implantées à l’Est de la wilaya: Les chômeurs de trois communes reviennent à la charge

Les demandeurs de travail, issus de trois communes Mers El Hadjadj, Ain Bia et Béthioua, sont revenus à la charge, mercredi, en protestant au niveau de la route menant vers la zone industrielle. Les jeunes protestataires dont ce n’est assurément pas la première initiative, elle ne sera pas la dernière sans doute, ont réitéré la même revendication que celle posée la fois précédente et qui s’articule autour de l’emploi. Le wali avait, rappelons-le, «convoqué» lors d’une réunion, tenue la semaine dernière, les chefs d’entreprises économiques privées et publiques implantées sur le territoire de la wilaya, afin de tracer une «feuille de route» à adopter pour répondre aux attentes des chômeurs de la partie Est de la wilaya. Selon les premières estimations avancées, au sortir de cette réunion, par le directeur de l’Emploi, un nombre de 85 postes d’emploi a été dégagé à cet effet. On croit savoir que le reste des demandes sera pris en charge ultérieurement, en fonction des offres des entreprises qui seront présentées à la Commission de la wilaya, présidée par le secrétaire général. Seulement voilà, il semble que les chômeurs dont les demandes n’auraient pas été satisfaites jusqu’ici, ont choisi ce moment précis de «re-monter» au créneau. Une source proche du dossier a estimé, mercredi, le nombre des entreprises économiques activant sur les territoires des deux communes, Béthioua et Ain Bia, à près d’une trentaine (30) de sociétés. «Si seulement, chaque entreprise arrivait à recruter au moins 10 chômeurs, le problème serait réglé», a-t-il suggéré, estimant pour sa part que le wali a fait l’essentiel en invitant les entreprises locales à adhérer à son initiative qui a pour objectif de garantir «la paix professionnelle».

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*