Accueil » Régions » «Youm El Ilm» à Mostaganem: Abdelhamid Ibn Badis à l’honneur

«Youm El Ilm» à Mostaganem: Abdelhamid Ibn Badis à l’honneur

A l’instar des autres wilayas du pays, Mostaganem, en fêtant le 16 avril, Journée nationale du Savoir, rend un brillant hommage de feu Abdelhamid Ibn Badis. Monsieur le Directeur de l’Education de la wilaya, Larbi Benchohra, dans son allocution d’ouverture de la cérémonie, mit en évidence les activités patriotiques de celui qui a fondé en  1931 l’Association des oulémas musulmans algériens. Abdelhamid Ibn Badis, né le 4 décembre 1889 à Constantine, était une figure emblématique du mouvement réformiste musulman en Algérie. Il grandit dans une famille de vieille bourgeoisie citadine, dont il revendiquait les origines berbères remontant aux  Zirides, dynastie musulmane fondée au Xe siècle par Bologhine ibn Ziri. Abdelhamid Ben Badis, l’icône du nationalisme religieux,  décède le 16 avril 1940 dans sa ville natale Constantine. Aujourd’hui, dans la salle de conférence de la wilaya, la Direction de l’Education de la wilaya a célébré majestueusement cette Journée nationale du Savoir. En présence de M. le Wali, Mohamed Abdenour Rebhi, des autorités civiles et militaires et des écoliers provenant de divers établissements de la wilaya, la fête nationale a été marquée par un somptueux programme. Un programme d’activités culturelles dont les acteurs ont été les écoliers eux-mêmes. Dans une ambiance festive et pleine d’émotion, les enfants présents ont attentivement écouté l’hymne national présenté par un orchestre de collégiennes. Des enfants à qui on a voulu, par le truchement du programme, enseigner l’Algérie et ses diverses facettes historiques. Ils ont intervenu, tantôt par une représentation théâtrale, tantôt par de la musique. Mais le fait marquant, ce sont ces élèves, de moins de six ans, de la classe préparatoire de l’Ecole primaire Djillali Belhadj qui ont ému l’assistance. Des enfants qui ont foulé la scène pour se présenter à l’assistance dans des langues étrangères. Ce matin des bambins du préparatoire se sont exprimés en arabe, en amazigh, en français, en russe, en anglais et en espagnol au bonheur de l’assistance. Ces mêmes ‘’petits élèves’’ ont joué l’Algérie à travers son emblème national…c’était très émouvant. Au-delà de cette journée, l’activité présentée pour les écoliers présents est un bouquet de message marquant des faits de l’histoire de ce grand pays. C’est pour ces enfants qu’on a voulu, durant toute cette matinée, mettre le doigt sur le génie de nos ancêtres. Célébrer la Journée nationale du Savoir, c’est transmettre aux enfants une Algérie meilleure, celle de la science et de la connaissance. A la fin de cette cérémonie, des hommages ont été rendus à toutes et à tous ceux qui œuvrent pour construire les fondements de l’éducation des enfants de ce grand pays : l’Algérie.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*