Accueil » Régions » Manifestations à Mostaganem: La contestation reste intacte avec des slogans de plus en plus expressifs

Manifestations à Mostaganem: La contestation reste intacte avec des slogans de plus en plus expressifs

La 8ème participation des Mostaganémois ce vendredi encore, devient de plus en plus importante de par le nombre, crescendo, des protestataires. A l’occasion de l’Acte VIII du mouvement populaire, une marée humaine s’est ébranlée encore une fois dans le chef-lieu de la wilaya.
Un énorme cortège a défilé cet après-midi, en ce huitième week-end consécutif de mobilisation. Néanmoins, ce vendredi de mobilisation était un peu spécial. Il s’agissait en effet du premier depuis l’entrée en fonction du président par intérim Abdelkader Bensalah. La  »Protesta » ne désemplit pas, le rendez-vous de la concentration des citoyens sur l’esplanade de la mairie a eu lieu comme chaque vendredi à la même heure. Ce 12 avril 2019, c’est une marche en plus pour élever la voix contre le régime. Avec des slogans de plus en plus expressifs, ils restent nombreux à demander le départ du « système » au pouvoir en Algérie. Après l’installation de Bensalah en tant que chef d’Etat , la voix populaire exprime sa méfiance car l’ancien président du Sénat considéré comme un proche d’Abdelaziz Bouteflika, est carrément rejeté. A Mostaganem, en plus des revendications, celles de tous les jours qui décrient le système, la rue semble déterminée à soutenir tous ceux qui ont fait l’objet de la farouche repression policière à Alger notamment. Les manifestants de plus en plus nombreux occupent les artères principales du centre ville dans une organisation parfaite. L’aspect pacifiste de la marche semble inviter les gens à descendre davantage dans la rue. La jeunesse avec des slogans très expressifs représentent dignement la contestation. Ce vendredi, le nombre de manifestants semble avoir augmenté car les étudiants, de retour, ont rejoint la manifestation. Ils ont été très visibles de par leurs revendications déterminantes et dans leur quête d’un changement radical. La marée humaine s’est ébranlée encore une fois à Mostaganem à l’occasion de l’Acte VIII du mouvement populaire d’Algérie. Le fait marquant de ce 8ème vendredi, c’est la participation des ruraux dans le mouvement qui eux aussi sont descendus dans la rue pour soutenir le  »HIRAK ». A l’instar des autres villes du pays, Mostaganem semble vouloir dire que  »la révolution populaire pacifique se poursuivra jusqu’à la victoire » Un autre rendez-vous pour un énième vendredi semble déjà être pris.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*