Accueil » Oran » «13.000 demandes d’emploi à la partie Est de la wilaya en 2019»: Le wali réunit les chefs d’entreprises locales

«13.000 demandes d’emploi à la partie Est de la wilaya en 2019»: Le wali réunit les chefs d’entreprises locales

Le dernier rassemblement des chômeurs de trois communes de la daïra de Béthioua, tenu mardi 2 avril devant les sièges de daïra et de l’APC chef-lieu, a déclenché une alerte et un branle-bas de combat sans précédent. Une Cellule a immédiatement été installée au niveau de la wilaya laquelle est présidée par le secrétaire général de la wilaya. Cette «Cellule» est chargée de recenser les demandeurs d’emploi à travers la wilaya sur la base des offres d’emploi disponibles au niveau des entreprises. Dans une première phase, la priorité est accordée aux chômeurs de la partie Est de la wilaya à l’origine de la dernière protestation. Il y aurait 8.000 demandes d’emploi en souffrance à la daïra de Béthioua et 14.000 autres à la daïra d’Arzew selon des estimations livrées lundi par Mme la chef de daïra de Béthioua, à l’issue de la réunion présidée par le wali d’Oran en présence des chefs d’entreprises économiques. Seulement voilà, ces chiffres sont contestés par le directeur de l’Emploi de la wilaya, approché par nos soins, pour présenter les grandes lignes de la politique du secteur. D’emblée, il minimise ces chiffres et les évalue à «un total de 13.000 demandes de recrutement recensées en 2019 à la partie Est de la wilaya». Commentant les estimations avancées par la même responsable, il dira qu’«elles concernent l’année 2018». Le directeur de l’Emploi a, en outre, indiqué que conformément aux directives du wali, son secteur a dégagé à ce jour 85 postes d’emploi suite aux offres présentées par quelques entreprises dont il citera «Sorfert», «Sotraz» et «Somiz». Le wali Mouloud Chérifi a sensibilisé, hier, au cours d’une réunion, les chefs d’entreprise économique présents (publiques et privées) en leur présentant la situation exceptionnelle qui prévaut dans le secteur, suite à la levée des boucliers des chômeurs de la daïra de Béthioua. Le chef de l’Exécutif de wilaya a donné aux chefs d’entreprises, rendez-vous jeudi 11 avril, pour «déposer leurs offres d’emploi au niveau de la Cellule  de la wilaya». Une autre réunion est programmée ultérieurement entre le wali et les directeurs d’entreprise pour dresser un bilan des offres d’emploi dégagées par ces dernières. Le wali a demandé à ces directeurs d’entreprise de «prendre sérieusement en considération ce dossier» dans ce timing assez spécial que vit le pays. Il faut admettre que de tels efforts de la part des entreprises ne sont pas sans susciter des conséquences au plan des équilibres financiers et de la stratégie  économique. En d’autres termes, les directeurs d’entreprise devraient consentir des sacrifices. «Si un seul poste est offert par une entreprise, imaginer le nombre de postes dégagés par l’ensemble des entreprises», a-t-il affirmé. Invité à la fin de la réunion à communiquer quelques chiffres concernant le nombre officiel de postes dégagés à cet effet, le wali nous a donné rendez-vous prochainement pour livrer le bilan.

À propos B.H.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*