Accueil » Oran » Le «Virements des mandats à partir du 15 avril»: Prés de 30 milliards alloués pour les aides financières du Ramadhan

Le «Virements des mandats à partir du 15 avril»: Prés de 30 milliards alloués pour les aides financières du Ramadhan

Le mois de Ramadhan 2019 se déroulera-t-il sous de meilleurs auspices? Les démunis en sortiront-ils à l’abri du besoin? Dans ce cadre, il y a lieu de noter qu’une enveloppe de 29,5 milliards a été dégagée par les pouvoirs publics à l’effet de couvrir les montants des aides financières prévues en faveur de 45.857 familles démunies dans la wilaya d’Oran dans le cadre du dispositif ministériel de solidarité prévu pour le prochain mois sacré. Il est utile de noter que ces aides financières sont alimentées à partir des fonds alloués respectivement par la wilaya, la Direction de l’Action sociale et les 26 communes mais tout porte à croire qu’elles seront sujet d’une augmentation de leur valeur en fonction de la manne disponible au niveau du «Fonds de la Zakat» mis en place par le secteur des Wakf et des Affaires religieuses ainsi que des sommes d’argent collectées à partir des bienfaiteurs ou autres pourvoyeurs. Le wali insiste beaucoup sur cette opération de solidarité qui se déroulera  dans une «conjoncture assez spéciale» du fait que c’est la première fois, que des chèques d’un montant de 6.000 DA seront accordés aux familles nécessiteuses qui sont préalablement recensées par leurs dossiers déposés au niveau des antennes et secteurs urbains communaux et avalisés par les commissions de daïra territorialement compétentes. «Cette année, nous avons tablé sur un chiffre de 66.321 familles démunies recensées pour des raisons évidentes de protection du pouvoir d’achat des couches défavorisées pour lesquelles la wilaya a décidé d’accorder à titre exceptionnel aux communes des rallonges de l’ordre de 20 millions de dinars chacune afin de combler le déficit », a annoncé, dimanche, le directeur de wilaya des affaires sociales (DAS), M. Fadala. Le wali avait décidé de «suivre de près» le dossier des aides financières (6.000 DA prévus pour le prochain mois de Ramadhan). Preuve en est qu’il a instruit les communes et l’Entreprise «Algérie Poste» de prendre leurs dispositions «à l’effet de s’assurer que les virements des mandats alloués aux démunis seront effectués à partir du 15 avril». Pour la DAS, ces montants de chèque (6.000 DA) visent en premier lieu à «préserver la dignité des bénéficiaires » mais surtout «se prémunir des désagréments générés par des files d’attente observées chaque Ramadhan devant les parcs des communes». Le même responsable a, par ailleurs, indiqué qu’ à ce jour 20 demandes d’ouverture de «Resto du cœur» ont été déposés par les associations et des bénévoles sachant que durant le Ramadhan passé, 96 restaurants dûment accrédités par les «enquêtes sociales» de la DAS ont été ouverts. Le wali est revenu à la charge pour avertir que «pas question pour lui d’entendre que les virements des mandats n’ont pas été faits à la date fixée». «Aucune excuse ne sera tolérée», a-t-il ainsi mis en garde les présidents des Assemblées communales locales au cours d’une réunion. Lors des Ramadhans précédents, les démunis de quelques communes avaient eu la désagréable surprise de se voir distribuer leur couffin «au beau milieu du mois». Pour rappel, durant le ramadhan 2018, 130.000 couffins alimentaires avaient été distribués aux démunis à travers la wilaya d’Oran.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*