Accueil » Régions » Des citoyens bénévoles donnent vie à une rampe d’escaliers à Mostaganem: Une véritable leçon de civisme

Des citoyens bénévoles donnent vie à une rampe d’escaliers à Mostaganem: Une véritable leçon de civisme

A Mostaganem, de jeunes citoyens ayant comme seul lien le voisinage, se sont engagés à faire des travaux d’intérêt général. Un jour, ces derniers ont pris conscience qu’il faille se prendre en charge pour nettoyer leur environnement. Des riverains du quartier Ederb, del Matmor, de la rue du Lion et du centre-ville se sont rencontrés pour s’organiser et nettoyer ce que les services publics ont abandonné. De prime abord, la première initiative était de faire un lifting sur les abords de la place du premier novembre 1954. Petit à petit, une autre idée a germé grâce à l’ingéniosité de certains du groupe. Au groupe sont venus se greffer quelques artistes peintres qui ont commencé à décorer la grande rampe d’escaliers, celle qui fait la jonction entre le centre-ville et l’avenue Cherik Said (ex-Avenue Raynal). Four ce faire, l’initiative s’est étendue un peu plus loin que l’opération de nettoiement proprement dite puisqu’elle s’est achevée par un chef d’œuvre artistique. De superbes fresques et des dessins traduisant la vie du quartier ont été réalisés, sur la rampe et sur la façade. Il y a lieu de signaler qu’à cet admirable travail, se sont joints de jeunes artistes peintres du quartier même. Le fait marquant c’est la contribution des jeunes filles à ce magnifique ouvrage. Une initiative citoyenne qui a fait l’admiration des bloggeurs des réseaux sociaux et aussi des citoyens. Tout le monde s’arrête pour saluer le brillant travail des bénévoles. Ce travail fièrement accompli, c’est aussi grâce à la contribution de citoyens bienfaiteurs qui ont mis la main à la poche pour contribuer aux achats de matériaux. Monsieur le chef de daïra de Mostaganem s’y est intéressé et avait rendu visite à ces équipes de bénévoles pour les encourager. Lors de sa visite et en guise d’encouragement, le responsable de la daïra avait promis d’envoyer des équipes de nettoiement aux abords de la rampe d’escaliers. Une telle initiative citoyenne devrait être inscrite dans le livre d’or pour être une réelle leçon de civisme….à encourager.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*