Accueil » Régions » El Tarf: Le wali se rend dans la daïra la plus déshéritée

El Tarf: Le wali se rend dans la daïra la plus déshéritée

Dans la wilaya d’El Tarf, la célébration de la journée de la victoire s’est soldée par l’inauguration de plusieurs projets de développement locaux. Ainsi donc, le wali accompagné des autorités locales s’est rendu dans la commune de Hammam Beni Salah dans la daïra de Bouhadjar, où il a présidé le raccordement de plusieurs localités de cette contrée au réseau de gaz naturel pour la concentration rurale de la localité d’Asouani. La direction de la sonelgaz, grâce à ses différents chantiers, a selon les explications qui ont été données au premier responsable de la wilaya, concrétisé plus de quatre vingt dix kilomètres linéaires pour une enveloppe financière de 36 millions de dinars. Cet important projet qui a été réalisé en un temps record a permis de faire bénéficier 161 sites de camps de concentration rurale du gaz naturel. Dans la même daïra, le wali, en présence de la population a donné le courant électrique à la localité portant le nom d’Anab dont la population s’est libérée de la bougie introuvable de nos jours même chez l’épicier du coin et de l’ancestrale lampe à pétrole ou du quinquet pour une enveloppe de 13 millions de dinars. Profitant de la célébration de la journée de la Victoire qui coïncide à juste titre avec le 19 mars, le premier responsable de la wilaya accompagné des autorités locales ainsi que les députés et sénateur, s’est rendu successivement dans deux autres communes enclavées et manquant de projets structurant où il a inauguré à Ain Kerma un stade municipal et un autre à Zitouna. Lors de cette visite d’inspection et de travail, le wali, en l’occurrence M. Belkateb Mohamed, a inauguré et lancé plusieurs projets de développement communaux, a rencontré les élus de ces quatre communes et les a sommés de s’occuper des diverses préoccupations des citoyens dont ils gèrent leurs affaire. Il a par ailleurs insisté pour les maires élus par le peuple, quittent leurs bureaux afin de mieux s’imprégner des nécessités de leurs administrés. Dans la commune de Ramel Souk dans la daïra d’El Kala, située sur la bande frontalière, le wali a inauguré un forage d’alimentation en eau potable des habitants de Khenguet Aoun( Ramel Souk) nouvellement réalisé. Il a ordonné aux responsables d’assurer une gestion rationnelle de cette eau qui est source de vie en fournissant la quantité suffisante qui répond aux besoins quotidiens des habitants de ce hameau situé à six km du chef lieu communal et par lequel passe l’autoroute.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*