Accueil » Sport » Tenue en échec par la Gambie à Tchaker: L’E.N remaniée de Belmadi ne convainc pas

Tenue en échec par la Gambie à Tchaker: L’E.N remaniée de Belmadi ne convainc pas

Complètement remaniée, la sélection nationale s’est faite piéger vendredi soir à Tchaker par une équipe gambienne faible et sans génie particulier.
Les nombreux changements opérés par le sélectionneur Djamel Belmadi qui a laissé sur le banc des stars du calibre de Ryad Mahrez et de Sofiane Feghouli et des éléments de grande valeur comme Baghdad Bounedjah et Youcef Attal ont fini par coûter deux points à l’EN.
Car même si la qualification était déjà acquise, une victoire à domicile pour clore cette campagne éliminatoire aurait permis aux Verts d’améliorer leur classement planétaire et continental via le tableau hiérarchique établi par la FIFA chaque mois tout en rassurant encore plus le public algérien sur la possibilité de son national team à faire bonne figure en Egypte, dans un peu moins de trois mois, à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations.
Au lieu de cela, beaucoup d’interrogations commencent désormais à fuser, notamment à propos de la capacité de certains capés à tenir convenablement ce rôle lors du tournoi africain où l’adversité sera autrement plus élevée que le sans-grade gambien.
A ce sujet, la prestation indigeste de Youcef Belaïli et d’Oussama Derfalou en attaque laisse véritablement à croire que ce n’est pas avec cette paire d’attaquants, inoffensifs vendredi soir à Tchaker, que les Verts pourraient réaliser leur rêve de conquête africaine.
Un avis que ne partage, vraisemblablement pas, Djamel Belmadi qui, selon le site officiel de la fédération algérienne de football (FAF), ‘’ s’est dit satisfait dans l’ensemble par la tenue de son équipe et de certains éléments alignés pour la première fois, au moment où les habituels titulaires étaient sur le banc de touche’’.
Avec un onze composé de Doukha – Halliche (c) – Fares – Abdellaoui – Loucif (Hassani, 90’+3’) – Boudaoui (Benkhemessa 68′) – Belaïli – Abeid – Bennacer – Darfalou (Naidji 63′) et Ounas, l’EN a, toujours d’après la voix officielle fédérale, ‘’ dominé son vis-à-vis durant toute la première mi-temps (83% de possession de balle) avec à la clé un but de Mehdi Abeid (42’), son premier en sélection à l’issue d’une belle phase collective déclenchée par le jeune latéral Loucif relayé par Belaïli qui trouve Bennacer qui, à son tour, sert le buteur algérien de la soirée’’.
Toujours aux yeux de la FAF, ‘’en deuxième période, les algériens ont fait de nouveau preuve d’application et de maîtrise, ratant même une bonne occasion de doubler la mise par l’excellent Adam Ounas (63’) qui s’est joué de la défense des Scorpions avant de buter sur le gardien Jobe. Dans les dernières minutes de la rencontre, les coéquipiers du capitaine Halliche vont être coupables de relâchement, ce qui leur coûtera un but égalisateur contre le cours du jeu alors qu’ils évoluaient à dix (après la sortie de Loucif) par Danson dans le temps additionnel (90’+2’)’’.
Un constat ‘’embelli’’ qui ne saurait, toutefois, contredire la vérité du terrain puisque les Verts seront de nouveau de sortie ce mardi, sur la même pelouse du stade Mustapha Tchaker, cette fois-ci en amical face à la Tunisie, un adversaire d’un autre calibre qui s’est baladé vendredi soir face à l’Eswatini (Swaziland) sur le score de (4 à 0) pour son dernier match des éliminatoires de la CAN 2019.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*